Accueil du site Armorstat
Armorstat / Atlas / Démographie - structure par âge / Lannion-Trégor Communauté

  Viadeo Partager

Structure par âge de Lannion-Trégor Communauté
Dernière mise en ligne : Mars 2018

L'âge de la population

Le vieillissement démographique, fait marquant des dernières décennies, concernent tous les territoires.

Avec une moyenne d’âge de 45,7 ans en 2014 (44,1 ans en 2009), la population de Lannion-Trégor Communauté est de près de deux ans plus âgée que celle des Côtes d’Armor (43,8 ans contre 42,7) et de 4 ans de plus que la moyenne bretonne (+ 5 ans par rapport à la France métropolitaine).

L’indice de jeunesse1 est plus faible (0,62) qu’aux plans départemental, régional et national et a diminué par rapport à 2008 de 0,10 point comme en France et en Bretagne.

Comparativement aux autres EPCI costarmoricains, Lannion-Trégor Communauté occupe la 7ème place pour l’âge moyen et l’indice de jeunesse derrière Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération (45,1 ans et 0,66) et devant la CDC du Kreiz-Breizh (47,1 ans et 0,56).


Source : Insee RP 2014

1L’indice de jeunesse est le rapport entre le nombre de personnes âgées de moins de 20 ans et celle de 60 ans ou plus. Il est un indicateur du niveau de vieillissement de la population. Supérieur à 1, l’indice marque la prédominance des personnes de moins de 20 ans sur celles de 60 ans ou plus. Plus l’indice est élevé et plus la population est jeune, plus il est faible et plus la population est âgée.

Evolution de l’indice de jeunesse entre 1968 et 2014


Source : Insee RP 1968-2014
Sur la période 1968-2014, tous les territoires subissent des évolutions identiques et progressives : baisse du poids des jeunes et progression de celui des personnes âgées.

Lannion-Trégor Communauté enregistre par rapport au département une plus forte baisse de la part des personnes de moins de 20 ans (- 11,4 points en 46 ans) et une plus forte hausse des plus de 60 ans (+ 13,6 points). Son indice de jeunesse qui était de 1,58 en 1968 a diminué de 1 point, comme en Côtes d’Armor. Si l’écarte se réduit entre les deux territoires, il reste encore important, avec une différence de - 0,13 point en 2014 contre de - 0,18 en 1968 par rapport à l’indicateur costarmoricain.

Au plan régional, Lannion Trégor Communauté occupe en 2014 la 50ème place des 59 Epci bretons pour son indice de jeunesse, juste derrière Haut-Léon Communauté et devant la CC du Pays Fouesnantais.

Indice de jeunesse de la population municipale en 2014

Indice de jeunesse

Les territoires les plus « jeunes » sont majoritairement localisés à l’est de Lannion. Les communes de Lanmerin, Mantallot, Berhet, Coastarcorn et Troguery ont les indices de jeunesse les plus élevés; avec 29 % ou plus de la population ayant moins de 20 ans.

A l’inverse, les communes caractérisées par des populations âgées sont localisées plus particulièrement sur le littoral et dans le sud et l’ouest du territoire. Le poids des personnes de plus de 60 ans est supérieur à 40 % pour 13 communes, le taux étant supérieur à 45 % pour Trélévern, Pleubian, Lézardrieux, Perros-Guirec, Plestin-les-Grèves et Tréguier.

Evolution de l'indice de jeunesse de la population municipale 2009-2014

Evolution de l'indice de jeunesse 2008-2013

L’évolution depuis 2009 montre une détérioration de l’indice de jeunesse dans un grand nombre de communes (48), Lannion et sa périphérie sont notamment touchées.

Seulement 12 communes enregistrent une stabilité ou une progression de cet indicateur. Toutes enregistrent une croissance de la part des jeunes, à l’exception de Prat. Cette commune, comme 7 autres voient le poids des personnes âgées diminuer en 5 ans (c’est notamment le cas pour Pouldouran, Berhet, Lanmérin et La Roche-Derrien).

 

Sur les 30 communes ayant perdu de la population entre 2009 et 2014, 19 ont enregistrés une augmentation ou une stabilité du nombre de personnes de 60 ans ou plus et une baisse des jeunes. 6 autres (Tréguier, Trévou-Tréguignec, Pleudaniel, Loguivy-Plougras, Plounérin et Coatascorn) ont cumulés des baisses dans ces deux tranches d’âges alors que 4 autres (Plouguiel, Trégrom, Trédarzec et Troguéry) ont cumulé des hausses. La Roche Derrien se distingue par une baisse de sa population âgée alors que celle des jeunes progressait.

Sur les 30 communes ayant gagné de la population sur cette période, 20 ont cumulé une progression de leurs populations jeune et âgée. Pour 8 communes, le nombre de personnes de 60 ans ou plus a augmenté (les moins de 20 ans diminuant) alors que pour Pouldouran, c’est l’inverse (hausse des jeunes et baisse des personnes âgées) et que pour Prat, les deux tranches d'âge diminuent.

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD