Accueil du site Armorstat
Armorstat / Atlas / Démographie - Densité / CDC du Kreiz-Breizh

  Viadeo Partager

Densité de la population de la CDC du Kreiz-Breizh
Dernière mise en ligne : Janvier 2018

La CDC du Kreiz-Breizh (CCKB) compte 18 653 habitants en 2015, soit une densité de 26,7 habitants/km². Elle se positionne à la dernière place des 8 Epci costarmoricains et à la 58ème place des 59 EPCI bretons pour l’importance de sa densité de population, devant Monts d'Arrée Communauté et derrière la CC du Roi Morvan.

Depuis 2010, son nombre d’habitants par km² a diminué avec une perte de un peu moins de 1 habitant (- 0,8). C’est également le cas pour Guingamp-Paimpol Armor Argoat (-0,8 hab./km²) et Lannion-Trégor Communauté (- 0,9 hab.)

Aux niveaux départemental, régional et national, la densité, par contre, progresse (respectivement + 1,0, + 3,5 et + 2,8). Au plan régional, 14 autres Epci ont également perdu de la population, la CCKB se positionnant au même niveau que Roi Morvan Communauté et que Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération.

Evolutions démographiques comparées entre 1968 et 2015

Sur la période 1968-2015, la baisse de la densité de population de la CCKB a été progressive pour atteindre - 11 habitants en 47 ans.

Depuis 1999, la baisse se ralentie (- 1,4 point entre 1999 et 2010 et - 0,8 point depuis), elle était supérieure à - 2 points pour les périodes intercensitaires antérieures.

Densité de la population municipale 2015 et évolution depuis 2010

Densité de la population municipale

A l’échelle communale, Gouarec et Rostrenen se distinguent par les densités de population les plus fortes, respectivement 141 et 96 hab./km², les autres communes ayant une densité inférieure à 50 habitants.

Pour 6 communes, elle est comprise entre 25 et 50 habitants alors que pour les 15 autres, elle ne dépasse pas 24 habitants/km².

Les plus faibles densités sont observées à St-Ygeaux, Canihuel et Lescouet-Gouarec (moins de 12 habitants).

Evolution de la densité de population municipale Entre 2010 et 2015, la croissance démographique a concerné 9 communes soit un gain compris entre 0 et + 2 habitants de plus par km² en 5 ans. Les plus fortes hausses concernent Trémargat (+ 2,0) et Trébrivan (+ 1,1).

Sur les 14 communes qui perdent de la population, 9 ont une baisse plus forte de leur densité que la moyenne du groupement. Rostrenen (-6,4 hab./km²), Gouarec (-5,0 hab./km²) devant Locarn (- 4,1) sont particulièrement touchés.
La densité de population :
est le rapport entre la population municipale d’un territoire et la superficie totale de ce territoire. Elle sert à mesurer l'importance de l'occupation d'un territoire par les hommes. Elle est représentée par un nombre d'habitants par kilomètre carré . Le nombre suppose que la population est répartie uniformément sur le territoire, ce qui n'est que rarement le cas (c'est donc une moyenne).

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD