Accueil du site Armorstat
Armorstat / Atlas / Démographie - Densité / Dinan Agglomération

  Viadeo Partager

Densité de la population de Dinan Agglomération
Dernière mise en ligne : Janvier 2018

Dinan Agglomération compte 96 261 habitants en 2015, soit une densité de 103,2 habitants/km². Elle se positionne à la 3ème place des 8 Epci costarmoricains et à la 24ème place des 59 EPCI bretons pour l’importance de sa densité de population, juste derrière Lannion-Trégor Communauté et devant Fougères Communauté.

Depuis 2010, la croissance du nombre d’habitants au km² (+ 3,4 hab/km²) est plus forte que celles des Côtes d’Armor (+ 1,0) et de la France métropolitaine (+ 2,8) et très proche de celle de la Bretagne (+ 3,5). Comparativement aux autres EPCI bretons, sa progression le classe à la 24ème place juste derrière la CC du Pays des Abers, l'évolution étant identique à celle de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Evolutions démographiques comparées entre 1968 et 2015

Sur la période 1968-2015, la croissance de la densité de population de Dinan Agglomération est moins favorable qu’en Bretagne et qu’en France métropolitaine.

Par contre elle est plus forte que l’évolution départementale et que celles, à l’exception de celle de Saint-Brieuc Armor Agglomération, des autres Epci costarmoricains.

En 47 ans, Dinan Agglomération a compté 22 habitants de plus par km², la hausse ayant été plus importante sur les deux dernières périodes intercensitaires, notamment entre 1999 et 2010 (+ 12 hab.).

Densité de la population municipale 2015 et évolution depuis 2010

Densité de la population municipale

A l’échelle communale, le contraste est important entre le nord et le sud du territoire.

La commune nouvelle de Dinan (fusion de Dinan et Léhon) se distingue par une très forte densité, 1 616 habitants. Les 21 autres communes bénéficiant d’un nombre d’habitants supérieur à 100 hab./km², sont localisées à proximité de Dinan et en bordure littorale.

Les plus faibles densités touchent surtout le sud du territoire. 15 communes ont une densité inférieure à 50 habitants, dont 4, La Chapelle-Blanche, Plumaugat, Guenroc et Plorec-sur-Arguenon ont moins de 30 personnes au km².

Evolution de la densité de population municipale Entre 2010 et 2015, la baisse de population a concerné 11 communes, dont 4 comnunes sont plus particulièremnt affectées, entre -4 et -5 hab./km² en 5 ans : Le Quiou, St-Cast-le-Guildo, Fréhel et Plancoët.

A l’inverse, sur les 53 communes bénéficiant d’une hausse, 30 ont une progression de leur densité supérieure à la moyenne du groupement. Les plus forts gains au km² sont obtenus par Lanvallay, Dinan, La Vicomté-sur-Rance et Le Hinglé et Trélivan (> à + 17 hab. en 5 ans).
La densité de population :
est le rapport entre la population municipale d’un territoire et la superficie totale de ce territoire. Elle sert à mesurer l'importance de l'occupation d'un territoire par les hommes. Elle est représentée par un nombre d'habitants par kilomètre carré . Le nombre suppose que la population est répartie uniformément sur le territoire, ce qui n'est que rarement le cas (c'est donc une moyenne).

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD