Accueil du site Armorstat
Armorstat / Atlas / Emploi / Lamballe Terre et Mer

  Viadeo Partager

L'emploi à Lamballe Terre et Mer
Dernière mise en ligne : Mars 2017

L'emploi au lieu de travail en 2013

Les données obtenues à l’occasion des recensements de population permettent d’établir des cartes d’implantation et d’évolution des emplois selon les territoires. En 2013, avec 22 327 emplois recensés sur son territoire, l’EPCI Lamballe Terre et Mer regroupe 10 % des emplois costarmoricains. A périmètre équivalent, cette proportion est en progression régulière depuis 1982, date à laquelle elle représentait 9,2 % des emplois.
Carte des emplois au lieu de travail

En 2013, 79,3 % des emplois sont des emplois salariés, pourcentage très inférieur à la moyenne départementale (85 %).

La répartition par professions et catégories socio-professionnelles montre une sur-représentation au niveau des agriculteurs exploitants (8,1 % contre 4,8 % en moyenne sur le département) avec toutefois un recul plus important de cette part depuis 2008 (- 1,1 point) qu’au niveau départemental (- 0,9 point).

Les poids des artisans, commerçants et chefs d’entreprise (9,3 %) et des ouvriers (31,9 %) sont également supérieurs à ceux enregistrés au niveau départemental (respectivement 7,9 % et 26,2 %).

A l’inverse, les parts des autres catégories socio-professionnelles (cadres, professions intermédiaires et employés) sont moins importantes qu’au niveau départemental.

Evolution de l'emploi au lieu de travail entre 2008 et 2013

Carte d'évolution de l'emploi

Entre 2008 et 2013, l’EPCI a gagné 941 emplois (soit + 4,4 %) et se place parmi les EPCI costarmoricains les plus dynamiques en termes d’emploi (à titre de comparaison, le département enregistre un recul de – 0,2 %).

 

 


Evolution du nombre d’emploi entre 1968 et 2013

Sur une plus longue période (1968/2013), l’évolution de l’emploi est également favorable (+ 6,6 %) avec une progression continue depuis 1990.

Source : INSEE RP

Les emplois selon les principaux secteurs d'activité en 2008 et 2013


Source : INSEE RP

Avec 58,8 % des emplois, la part du secteur tertiaire sur le territoire de Lamballe Terre et Mer est beaucoup plus faible que celle de l’ensemble du département (70,4 %). Cependant, au cours de la période 2008/2013, elle enregistre une progression de 3,8 points alors que la croissance au niveau du département est de 1,8 point.

Comme au niveau départemental, le poids de l’agriculture est en retrait (- 0,7 point entre 2008 et 2013) mais, avec 12,3 % des emplois, s’inscrit comme l’un des plus élevés des 8 EPCI des Côtes d’Armor. A titre de comparaison, la moyenne départementale est de 7,8 %.

Le poids de l’industrie est lui aussi nettement supérieur à la moyenne départementale (19,3 % contre 13,9 %) mais recule par rapport à 2008 (- 1,3 point), idem pour le poids de la construction (9,5 % contre 7,5 % en moyenne départementale).

Le secteur de l’administration, enseignement, santé, action sociale regroupe 23,4 % des emplois et arrive loin devant ceux du commerce, réparation d’automobiles (14,2 % des emplois), de la fabrication d’aliments et de boissons (13 %) et de l’agriculture (12,3 %).

Comparaison du poids des principaux secteurs d'activités

Indice de spécificité

L'indice de spécificité sectoriel permet de comparer l'importance d'un secteur d'activités dans la zone d'étude à celle des autres territoires. Il est égal à 1 si le secteur a la même importance dans les territoires. Il vaut 0 si aucune activité du secteur n'est localisée dans la zone. Il est inférieur à 1 quand le secteur est peu représenté et supérieur à 1 quand il est très représenté.


Source : INSEE RP

Comparativement aux Côtes d’Armor et à la Bretagne, le territoire de Lamballe Terre et Mer se caractérise par une forte spécialisation dans quatre secteurs : la fabrication de matériel de transport, la fabrication de denrées alimentaires, l’agriculture/pêche et la construction. Pratiquement tous les autres secteurs sont sous-représentés, aussi bien au niveau départemental que régional.

Indice de concentration de l'emploi en 2013

Carte de l'indice de concentration de l'emploi

L'indicateur de concentration d'emploi mesure le rapport entre le nombre d’emplois total d'un territoire sur le nombre de résidents actifs (ayant un emploi). Cet indicateur permet ainsi d'informer sur l’attractivité du territoire.

À titre d'exemple, quand le nombre d’emplois sur un territoire est inférieur au nombre de résidents actifs, alors ce territoire est qualifié de résidentiel.

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD