Accueil du site Armorstat
Armorstat / Conjoncture économique / Communautés / CDC du Kreiz-Breizh

  Viadeo Partager

Armorstat Conjoncture - CDC du Kreiz-Breizh
Dernière mise en ligne : Novembre 2018

Bulletin annuel de la conjoncture économique et sociale - CDC du Kreiz-Breizh

Créations d'établissements, Stock d'établissements, Emplois salariés dans le secteur privé, Demandeurs d'emploi, Revenus, Construction, Tourisme, Commerce

Créations d'établissements - CDC du Kreiz-Breizh (Données INSEE SIRENE)

83 établissements créés en 2017
(2,3 % des créations du département)
- 20,2 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor + 1 %)
Créations d'établissements en 2017

17 établissements ont été créés sur Rostrenen en 2017, ce qui représente 20 % des créations de l'ensemble de l'EPCI. Hors Rostrenen, on recense en moyenne 3 créations d'établissements par commune en 2017.

Taux de création1 Territoire Côtes d'Armor
2010 16,6 % 14,2 %
2011 11,3 % 12,8 %
2012 12,9 % 12,4 %
2013 10,7 % 11,0 %
2014 12,9 % 10,9 %
2015 10,4 % 10,2 %
2016 9,4 % 9,9 %

1Nombre de créations sur le stock d'établissements

Evolution du nombre de créations (base 100 en 2010)

Entre 2010 et 2017, le nombre de créations d’établissements a diminué de 45 % sur le territoire. Ce recul est beaucoup plus important que celui enregistré au niveau du département (- 17,9 %).

Au cours de la dernière période 2016/2017, la tendance à la baisse s'est accentuée avec un taux de recul de 20,2 %. A noter qu'au niveau des Côtes d'Armor on note une légère progression du nombre de créations d'entreprises (+ 1 %).

 

 

 

Evolution 2016/2017 du nombre de créations par secteur d'activités

Entre 2016 et 2017, le nombre de créations a reculé dans toutes les activités. Le secteur du « commerce, transport, restauration et hébergement » et les activités industrielles ont été particulièrement touchés. Le repli des créations dans les autres secteurs est beaucoup plus modéré.

Stock d'établissements - CDC du Kreiz-Breizh

1 103 établissements en 2016
(3 % des établissements du département)
+ 2,3 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : + 2,1 %)

Evolution du nombre d’établissements 2010/2016 (base 100 en 2010)

De 2010 à 2016, le nombre d'établissements a progressé de 20 points sur le territoire de la communauté de communes et de 16 points sur l'ensemble des Côtes d'Armor.

La progression a été comparable sur l'EPCI et sur le département jusqu'en 2014.

Sur la dernière période 2015/2016, on retrouve un rythme de croissance similaire entre ces deux niveaux géographiques.

 

 

 

Evolution du stock d'établissements (2015 à 2016) par activité principale

Le nombre d'établissements est prépondérant dans le secteur « commerces, transports, restauration et hébergement ». Il regroupe 33 % des établissements.

C'est également le secteur qui a le plus progressé entre 2015 et 2016 (+ 6,4 %). Le nombre de services marchands aux entreprises est lui aussi en hausse (+ 5,6 %). Les autres secteurs sont stables (construction) ou en retrait (industrie et services marchands aux ménages).

 

 

La localisation des établissements

Carte des établissements de 100 salariés et plus

En 2015, 271 des 1 078 établissements (soit 25 %) sont recensés sur la commune de Rostrenen, 9,5 % sur celle de Saint-Nicolas-du-Pélem et 9,4 % sur la commune de Maël-Carhaix. 27,7 % des établissements (uniquement activités marchandes) ont plus d’un salarié (Côtes d’Armor : 33,4 %).

Si l’on retient toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activités des entreprises, 20 établissements ont plus de 50 salariés, dont 7 ont un effectif supérieur à 100 : le Centre hospitalier de Plouguernevel (et l’unité pour malades difficiles), la maison de retraite de Gouarec, le centre de long séjour de Rostrenen, l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail de Glomel, Vatedis à Saint-Nicolas-du-Pélem et ITM Logistique à Rostrenen.

Données Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (REE) - données semi-définitives au 1er janvier 2015

 


Emplois salariés privés - CDC du Kreiz-Breizh
(Hors agriculture, données URSSAF)

3 097 emplois salariés privés en 2017
(2,5 % des emplois salariés privés du département)
+ 6,3 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor : + 1,9 %)

Evolution de l’emploi salarié 2016/2017

Entre 2016 et 2017, l'emploi salarié a progressé de 6,3 %. Tous les secteurs ont bénéficié de cette embellie, notamment dans les 2 principaux secteurs (services marchands auprès des ménages : + 7 % et commerce-transport-restauration-hébergement : + 4,6 %). Seuls les effectifs dans la construction sont restés stables, mais cela représente aussi une amélioration en comparaison des baisses des années précédentes.

 

 

Evolution de l’emploi salarié depuis 2010 (base 100 en 2010)

L’évolution de l’emploi de 2010 à 2017 est moins favorable sur le territoire (- 2 %, soit - 72 emplois) que sur le département (1 %).

Toutefois, la dernière période 2016/2017 affiche une importante progression du nombre d'emplois (+ 6,3 %, soit + 184 emplois), nettement plus importante que celle des Côtes d'Armor (+ 1,9 %).

 

Demandeurs d'emploi - CDC du Kreiz-Breizh
- données brutes, catégories A, B, C (Données Direccte)

1 467 demandeurs d'emploi au 31/12/2017
(2,9 % des demandeurs d'emploi du département)
+ 4,8 % par rapport à fin 2016
(Côtes d'Armor : + 2,5 %)
Carte des demandeurs d'emploi

 

17 % des demandeurs d'emploi sont sur la commune de Rostrenen. Plus de 60 % des communes de l’EPCI enregistrent une hausse du nombre de chômeurs entre 2016 et 2017.

Les demandeurs
d'emploi
par commune :



Tableau de population des demandeurs d'emploi à CDC du Kreiz-Breizh

Catégories A, B, C (données brutes) 2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Côtes d'Armor
Demandeurs d'emploi 1 377 1 400 1 467 + 4,8 % + 2,5 %
dont moins de 25 ans 215 202 196 - 3,0 % + 1,2 %
dont 25-49 ans 762 772 841 + 8,9 % + 1,8 %
dont 50 ans et plus 400 426 430 +0,9 % + 4,9 %
dont longue durée 666 651 670 + 2,9 % + 3,6 %
Le rythme de progression du chômage (+ 4,8 % entre 2016 et 2017) est en hausse par rapport à l’année dernière (+ 1,7 % entre 2015 et 2016). Les 25-49 ans sont les plus impactés avec une augmentation de 8,9 % (Côtes d'Armor : + 1,8 %).

Les moins de 25 ans sont les seuls à enregistrer une baisse du nombre de chômeurs (- 3 %). Parmi les autres points positifs, on note la moindre progression par rapport à l'ensemble du département du nombre de demandeurs d’emploi seniors (+ 0,9 %) et des chômeurs de longue durée (+ 2,9 %).

L'évolution du nombre de chômeurs est contrastée, certaines communes enregistrent d’importantes hausses du nombre de demandeurs d’emploi (Paule et Glomel en particulier) tandis que d'autres (Maël-Carhaix ou Gouarec) affichent des baisses significatives.

 

Revenus - CDC du Kreiz-Breizh (Données DGFIP)

Revenu annuel moyen : 19 645 € en 2016
(Côtes d'Armor : 24 156 €)
Evolution 2015/2016 : + 0,1 %
(Côtes d'Armor : + 0,7 %)
Revenus annuels moyens en 2016

 

Avec 30,3 % seulement de foyers imposés, la communauté de communes du Kreiz Breizh affiche le plus faible pourcentage des EPCI costarmoricains (moyenne Côtes d'Armor : 39,8 %).

Le montant moyen des salaires et traitements (20 767 €) est nettement inférieur à la moyenne des Côtes d'Armor (24 980 €).

Le montant moyen des retraites et pensions (19 026 €) est lui aussi inférieur à la moyenne départementale (22 554 €) mais progresse légèrement sur un an.

Evolution du revenu net annuel CDC du Kreiz-Breizh
2009 17 409 €
2010 17 710 €
2011 18 966 €
2012 18 973 €
2013 19 110 €
2014 19 452 €
2015 19 625 €
2016 19 645 €

Logements commencés - CDC du Kreiz-Breizh (Données Dreal)

10 logements commencés en 2017
(0,3 % du département)
- 63 % par rapport à 2016
(Cô(Côtes d'Armor : + 31,7 %)
2015 2016 2017 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Nombre de logements commencés 21 27 10 - 63 % + 31,7 %
10 logements seulement ont été mis en chantier en 2017, dont aucun logement collectif. C'est le plus faible nombre enregistré depuis au moins 7 ans. En comparaison, la moyenne entre 2010 et 2013 était de 60 logements par an. Cette évolution est contraire à celle observée au niveau du département (+ 31,7 %).

Surfaces des locaux professionnels - CDC du Kreiz-Breizh (Données Dreal)

27 796 M² de locaux en 2017
(7,7 % du département)
+ 18,7 % par rapport à 2016
( Côtes d'Armor : 21 %)

Détail des locaux commencés

2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Variation Côtes d'Armor
Total surfaces (m²) 22 655 23 426 27 796 18,7 % 21 %
dont agricoles 21 044 22 447 24 049 7,1 % -2 %
dont industrielles,
artisanales et de stockage
1 183 171 1 887 1 003 % 52,8 %
dont commerciales 0 1 1 722 172 100 % 109,5 %
dont de bureaux 56 431 91 - 78,9 % - 16,1 %
dont tertiaires (divers) 372 377 47 - 87,5 % 96,5 %
La construction de locaux professionnels est bien orientée avec une hausse de 18,7 % de surfaces mises en chantier sur un an. Cette progression est comparable à celle enregistrée au niveau du département (+ 21 %).
Après une année 2016 très en retrait au niveau des locaux industriels et artisanaux dont les surfaces mises en chantier n’avaient jamais été aussi faible, la construction redevient dynamique avec 1 887 m² de bâtiments commencés en 2017. La construction de commerces repart notamment avec des surfaces commencées à leur plus haut niveau depuis 2010.

Evolution de la construction de locaux professionnels 2016/2017

 

Tourisme - CDC du Kreiz-Breizh (Données CAD - INSEE - Sitarmor)

12 116 lits touristiques en 2018
(3,3 % du département)
+ 0,5 % par rapport à 2017
(Côtes d'Armor : - 0,4 %)

Les hébergements touristiques

Modes d'hébergements

2016 2017 2018 Variation 2017/2018 Variation Côtes d'Armor
Résidences secondaires (RP 2013) 10 158 10 158 10 158    
Hébergements marchands 1 843 1 892 1 958 + 3,5 % - 1,7 %
dont hôtels, gîtes, meublés 924 958 985 + 2,8 % 0 %
dont campings 919 934 973 + 4,2 % - 3,2 %
Nombre total de lits touristiques 12 001 12 050 12 116 + 0,5 % - 0,4 %
L’hébergement marchand ne représente que 16,2 % de l’hébergement total (Côtes d’Armor : 24 %).

Le nombre de lits touristiques marchands progresse de 3,5 % entre 2017 et 2018
(Côtes d’Armor : - 1,7 %), du fait principalement de l’hôtellerie de plein air, qui a gagné 4,2 % de ses lits et des meublés (+ 8 %).
Trois communes concentrent un peu plus d’un quart de l’hébergement touristique : Glomel (10 % des lits touristiques), Bon Repos sur Blavet (8,8 %) et Saint-Nicolas-du-Pélem (8,4 %).
Carte des lits touristiques Le taux de pression touristique (rapport entre le nombre de lits touristiques, non compris les résidences secondaires, et la population municipale 2015) progresse de 0,3 point et s’élève à 10 % en 2018. Il est inférieur à la moyenne départementale (15 %).

 

Commerce - CDC du Kreiz-Breizh (Données CCI)

256 commerces en 2017
(3 % du département)
+ 2 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor : + 1,9 %)

Evolution du nombre de commerces entre 2010 et 2017


Les cafés, hôtels, restaurants sont majoritaires, ils regroupent près de 40 % des commerces.
Le territoire compte 5 commerces de plus qu'en 2016, l'amélioration enregistrée en 2015 et 2016 s'est donc confirmée cette année. Les commerces anomaux (culture, sport, textile, maison) sont les principaux bénéficiaires de cette amélioration (10 commerces supplémentaires). On note au contraire un recul des commerces alimentaires (2 commerces en moins) et surtout des commerces non-alimentaires divers (- 7 commerces)

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD