Accueil du site Armorstat
Armorstat / Conjoncture économique / Communautés / Lamballe Terre et Mer

  Viadeo Partager

Armorstat Conjoncture - Lamballe Terre et Mer
Dernière mise en ligne : Novembre 2018

Bulletin annuel de la conjoncture économique et sociale - Lamballe Terre et Mer

Créations d'établissements, Stock d'établissements, Emplois salariés dans le secteur privé, Demandeurs d'emploi, Revenus, Construction, Tourisme, Commerce

Créations d'établissements - Lamballe Terre et Mer
(Données INSEE SIRENE)

410 établissements créés en 2017
(11,2 % des créations du département)
+ 6,5 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor + 1 %)
Créations d'établissements en 2017

94 établissements ont été créés sur la commune de Lamballe en 2017 (soit 23 % de l'ensemble des créations du territoire). Hors Lamballe, on recense en moyenne près de 8 créations par commune.

Taux de création1 Territoire Côtes d'Armor
2010 12,9 % 14,2 %
2011 12,3 % 12,8 %
2012 11,9 % 12,4 %
2013 10,8 % 11,0 %
2014 9,5 % 10,9 %
2015 10,2 % 10,2 %
2016 9,6 % 9,9 %

1Nombre de créations sur le stock d'établissements

Evolution du nombre de créations (base 100 en 2010)

Entre 2010 et 2017, le nombre de créations d’établissements a diminué de 4 % sur le territoire. Ce recul est moins important que celui enregistré au niveau du département (- 17,9 %).

Après une année 2016 en retrait, les créations d'entreprises repartent à la hausse en 2017. La progression (+ 6,5 %) est nettement supérieure à celle enregistrée au niveau du département (+ 1 %).

 

 

Evolution 2016/2017 du nombre de créations par secteur d'activités

Contrairement aux autres territoires, la part du "commerce-transport-restauration-hébergement" n'est pas nettement supérieure aux autres secteurs en termes de créations d'entreprises. Elle se situe au même niveau que celle des services marchands aux entreprises (respectivement 30 % et 29 % des créations).

Entre 2016 et 2017, les créations ont progressé dans toutes les activités, excepté dans la construction qui n'enregistre que 40 créations contre 58 en 2016.

 

Stock d'établissements - Lamballe Terre et Mer

4 009 établissements en 2016
(11 % des établissements du département)
+ 3,5 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : + 2,1 %)

Evolution du nombre d’établissements 2010/2016 (base 100 en 2010)

De 2010 à 2016, le nombre d'établissements a progressé de 21 points sur le territoire de la communauté de communes et de 16 points sur l'ensemble des Côtes d'Armor.

La progression est plus favorable sur l'EPCI que sur le département depuis 2011. L'évolution sur la dernière période 2015/2016 est conforme aux années antérieures avec une augmentation du nombre d'établissements de 3,5 % sur le territoire et de 2,1 % sur le département.

Evolution du stock d'établissements (2015 à 2016) par activité principale

Le nombre de « commerces, transports, hébergement et restauration » est prépondérant. Il regroupe 33 % des établissements.

Entre 2015 et 2016, toutes les activités enregistrent une progression du nombre d’établissements et atteignent leur niveau le plus élevé depuis 2010. L'évolution est particulièrement favorable pour les services marchands aux entreprises (+ 66 établissements) et les services marchands aux ménages (+ 44 établissements).

 

La localisation des établissements

Carte des établissements de 100 salariés et plus

En 2015, 27 % des 3 873 établissements recensés sont concentrés sur la seule commune de Lamballe.
7 autres communes regroupent chacune plus de 100 établissements : Pléneuf-Val-André, Erquy, Quessoy, Saint-Alban, Plénée-Jugon, Jugon-les-Lacs Commune Nouvelle et Planguenoual. 33 % des établissements (uniquement activités marchandes) ont plus d’un salarié (Côtes d’Armor : 33,4 %).

Si l’on retient toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activité des entreprises, 19 établissements ont plus de 100 salariés dont 4 ont un effectif supérieur à 200 : Cooperl Arc Atlantique et Coopérative du Gouessant, Centre hospitalier du Penthièvre et du Poudouvre à Lamballe et la Maison Saint-Thomas de Villeneuve à Moncontour.

Données Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (REE) - données semi-définitives au 1er janvier 2015

 


Emplois salariés privés - Lamballe Terre et Mer
(Hors agriculture, données URSSAF)

11 011 emplois salariés privés en 2017
(9 % des emplois salariés privés du département)
+ 2,2 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor : + 1,9 %)

Evolution de l’emploi salarié 2016/2017

Trois activités regroupent 50 % des emplois du territoire : le commerce/réparation d’automobiles (20 %), la construction (16 %) et les activités de services administratifs et de soutien (14 %).

Entre 2016 et 2017, l'emploi a progressé dans les 2 premiers secteurs (respectivement + 154 et + 87 emplois) tandis que les activités administratives et de soutien perdaient 121 emplois. Plus globalement les effectifs salariés dans les services marchands aux entreprises sont en recul sur la période (- 5 %).

Evolution de l’emploi salarié depuis 2010 (base 100 en 2010)

L’évolution de l’emploi depuis 2010 est nettement plus favorable sur le territoire de Lamballe Terre et Mer que sur le département. Sur l'ensemble de la période, l'EPCI a gagné plus de 1 000 emplois, soit une hausse de 11 % alors que le département n'enregistrait qu'une augmentation de 1 %.

Sur la dernière période 2016/2017, le rythme de progression s'est accéléré avec une hausse de 2,2 % contre + 0,2 % l'année précédente.

 

 

 

 

Demandeurs d'emploi - Lamballe Terre et Mer
- données brutes, catégories A, B, C (Données Direccte)

4 892 demandeurs d'emploi au 31/12/2017
(10 % des demandeurs d'emploi du département)
+ 0,2 % par rapport à fin 2016
(Côtes d'Armor : + 2,5 %)
Carte des demandeurs d'emploi

 

 

La commune de Lamballe concentre 23 % des demandeurs d'emploi du territoire. Près de la moitié des 40 communes de l’EPCI enregistre une baisse (ou stabilité) du nombre de chômeurs.

Les demandeurs
d'emploi
par commune :



Tableau de population des demandeurs d'emploi à Lamballe Terre et Mer

Catégories A, B, C (données brutes) 2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Côtes d'Armor
Demandeurs d'emploi 4 998 4 880 4 892 + 0,2 % + 2,5 %
dont moins de 25 ans 824 749 755 + 0,8 % + 1,2 %
dont 25-49 ans 2 919 2 873 2 842 - 1,1 % + 1,8 %
dont 50 ans et plus 1 255 1 258 1 295 + 2,9 % + 4,9 %
dont longue durée 2 165 2 220 2 173 - 2,1 % + 3,6 %
Après avoir reculé de 2,4 % en 2016, le chômage enregistre une très légère augmentation en 2017 (+ 0,2 %). Cette situation est plus favorable que celle constatée sur l’ensemble du département (+ 2,5 %).

Parmi les points positifs, on note la baisse du nombre de chômeurs de longue durée (- 2,1 %) et des demandeurs d'emploi âgés de 25 à 49 ans (- 1,1 %). Ces diminutions sont d'autant plus remarquables que la tendance est à la hausse pour ces deux catégories au niveau du département.

Après l'embellie enregistrée entre 2015 et 2016 au niveau du chômage des jeunes (- 9 % sur l'EPCI), le nombre de demandeurs d'emploi âgés de moins de 25 ans est reparti à la hausse en 2017 mais la progression s'est limitée à + 0,8 % (Côtes d'Armor : + 1,2 %).

Revenus - Lamballe Terre et Mer (Données DGFIP)

Revenu annuel moyen : 25 124 € en 2016
(Côtes d'Armor : 24 156 €)
Evolution 2015/2016 : + 1,1 %
(Côtes d'Armor : + 0,7 %)
Revenus annuels moyens en 2016

 

Le pourcentage de foyers imposés est légèrement supérieur sur le territoire (40,9 %) que sur l'ensemble du département (39,8 %). Le montant moyen des salaires et traitements (26 016 €) est plus élevé que la moyenne des Côtes d'Armor (24 980 €). Par contre le montant moyen des retraites et pensions (21 776 €) est inférieur à la moyenne départementale (22 554 €).

Evolution du revenu net annuel Lamballe Terre et Mer
2009 21 427 €
2010 21 980 €
2011 23 196 €
2012 24 119 €
2013 24 378 €
2014 24 524 €
2015 24 862 €
2016 25 124 €

Logements commencés - Lamballe Terre et Mer (Données Dreal)

386 logements commencés en 2017
(12,7 % du département)
+ 58,2 % par rapport à 2016
(Cô(Côtes d'Armor : + 31,7 %)
2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Variation Côtes d'Armor
Nombre de logements commencés 237 244 386 + 58,2 % + 31,7 %
La mise en chantier de logements a progressé de 58,2 % par rapport à 2016. Malgré cette très forte hausse, le niveau de construction reste bien inférieur à celui des années antérieures à 2013.

Surfaces des locaux professionnels - Lamballe Terre et Mer (Données Dreal)

61 631 M² de locaux en 2017
(17 % du département)
+ 43,3 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor: + 21 %)

Détail des locaux commencés

2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Variation Côtes d'Armor
Total surfaces (m²) 38 390 43 010 61 631 + 43,3 % + 21,0 %
dont agricoles 25 938 22 743 19 237 - 15,4 % - 2,0 %
dont industrielles,
artisanales et de stockage
8 413 14 676 21 365 + 45,6 % + 52,8 %
dont commerciales 454 347 6 267 +1 706 % + 109,5 %
dont de bureaux 2 103 1 730 2 929 + 69,3 % - 16,1 %
dont tertiaires (divers) 3 514 3 514 11 833 + 236,7 % + 96,5 %
La progression des surfaces de locaux professionnels mis en chantier (+ 43,3 %) est nettement supérieure à celle enregistrée au niveau départemental (+ 21 %). Toutes les activités sont concernées par cette amélioration, excepté les bâtiments agricoles (- 15,4 %). Les constructions tertiaires (hors bureaux), industrielles, artisanales et de stockage atteignent en 2017 leur plus haut niveau depuis 2010.

Evolution de la construction de locaux professionnels 2016/2017

 

Tourisme - Lamballe Terre et Mer (Données CAD - INSEE - Sitarmor)

57 071 lits touristiques en 2018
(15,5 % du département)
- 1 % par rapport à 2017
(Côtes d'Armor : - 0,4 %)

Les hébergements touristiques

Modes d'hébergements

2016 2017 2018 Variation 2017/2018 Variation Côtes d'Armor
Résidences secondaires (RP 2015) 42 547 42 547 42 547    
Hébergements marchands 15 216 15 083 14 524 - 3,7 % - 1,7 %
dont hôtels, gîtes, meublés 5 637 5 579 5 591 + 0,2 % 0 %
dont campings 9 579 9 504 8 933 - 6,0 % - 3,2 %
Nombre total de lits touristiques 57 763 57 630 57 071 - 1,0 % - 0,4 %
Les hébergements marchands représentent 25,4 % de l'offre totale d'hébergements touristiques. Le nombre de lits touristiques marchands recule entre 2017 et 2018 (Côtes d’Armor :
- 1,7 %).

L’hôtellerie de plein air rassemble
61 % des lits marchands (Côtes d’Armor : 52 %). A l’inverse, on note une sous-représentation de la part de l’hôtellerie (6 % conte 10 % en Côtes d’Armor).
Carte des lits touristiques Le taux de pression touristique (rapport entre le nombre de lits touristiques, non compris les résidences secondaires, et la population municipale 2015 s’élève à 21,2 %, nettement supérieur à la moyenne départementale (15 %).

 

Commerce - Lamballe Terre et Mer (Données CCI)

877 commerces en 2017
(10,2 % du département)
+ 1,2 % par rapport à 2016
(Côtes d'Armor : + 1,9 %)

Evolution du nombre de commerces entre 2010 et 2017

Le nombre de commerces augmente régulièrement depuis 2015 pour atteindre en 2017 un niveau bien supérieur aux années passées. Deux activités commerciales dominent : les cafés-hôtels-restaurants (32 % des commerces) et les magasins anomaux (culture, sport, textile, maison, soit 27 % des commerces). Les commerces non-alimentaires (en dehors des commerces anomaux, d'hygiène et santé, cycles et automobiles) sont les seuls à enregistrer une baisse entre 2016 et 2017 (- 25 commerces sur l'année).

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD