Accueil du site Armorstat
Armorstat / Conjoncture économique / Communautés / Saint-Brieuc Armor Agglomération

  Viadeo Partager

Armorstat Conjoncture - Saint-Brieuc Armor Agglomération
Dernière mise en ligne : Septembre 2018

Bulletin annuel de la conjoncture économique et sociale - Saint-Brieuc Armor Agglomération

Créations d'établissements, Stock d'établissements, Emplois salariés dans le secteur privé, Demandeurs d'emploi, Revenus, Construction, Tourisme, Commerce

Créations d'établissements - Saint-Brieuc Armor Agglomération
(Données INSEE SIRENE)

1 008 etablissements crees en 2016
(28 % des créations du département)
+ 5,7 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor -1,2 %)
Créations d'établissements en 2016

339 établissements se sont créés sur la commune de Saint-Brieuc en 2016, soit près de 34 % des créations de l'agglomération. Hors Saint-Brieuc, on recense en moyenne près de 21 créations par commune.

Taux de création1 Territoire Côtes d'Armor
2010 15,1 % 14,2 %
2011 12,3 % 12,8 %
2012 13,0 % 12,4 %
2013 11,6 % 11,0 %
2014 11,2 % 10,9 %
2015 10,0 % 10,2 %
2016 10,6 % 9,9 %
 

1Nombre de créations sur le stock d'établissements

Evolution du nombre de créations (base 100 en 2010)

Entre 2010 et 2016, le nombre de créations a reculé de 20% sur le territoire (Côtes d'Armor : - 19 %).

Toutefois, sur la dernière période 2015/2016, le nombre de créations a progressé de 5,7 % sur Saint-Brieuc Armor Agglomération, soit 54 créations supplémentaires, alors que le département enregistrait une baisse de 1 % des créations.

 

Evolution 2015/2016 du nombre de créations par secteur d'activités

144 créations ont eu lieu dans le secteur de la construction en 2016 : après avoir atteint son niveau minimum en 2015, le nombre de créations repart à la hausse. L'augmentation est de 35 % par rapport à l'an dernier.

Les créations dans l’industrie sont également en progression (+ 36 %).

La tendance est à la stabilité pour les services marchands aux entreprises + 1,9 %) et le commerce-transports-hébergement-restauration (+ 0,3 %).

Les seules baisses concernent les services marchands auprès des ménages (- 3,2 %).

Stock d'établissements - Saint-Brieuc Armor Agglomération

9 553 établissements en 2016
(26,2 % des établissements du département)
+ 0,6 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : + 2,1 %)

Evolution du nombre d’établissements 2010/2016 (base 100 en 2010)

L’évolution est semblable à celle du département jusqu'en 2015. La dernière année est marquée par une croissance moins importante de l'agglomération par rapport au département.

 

 

Evolution du stock d'établissements (2015 à 2016) par activité principale

Sur l'EPCI comme en Côtes d'Armor, les établissements du secteur « commerces, transports et services divers » regroupent près d'un tiers de l'ensemble des établissements.

Entre 2015 et 2016, les services marchands aux entreprises et aux particuliers sont les seuls à enregistrer une progression du nombre d'établissements (respectivement + 1,8 % et + 3,9 %). Toutes les autres activités sont en recul par rapport à 2015. Les niveaux restent toutefois supérieurs à ceux enregistrés de 2010 à 2014.

 

La localisation des établissements

Carte des établissements de 100 salariés et plus

35 % des 9 499 établissements recensés sont concentrés sur la seule commune de Saint-Brieuc.
6 autres communes regroupent chacune plus de 300 établissements : Pordic, Yffiniac, Langueux, Ploufragan, Trégueux et Plérin. 35,8 % des établissements (uniquement activités marchandes) ont plus d’un salarié en 2015 (Côtes d’Armor : 33,4 %).

Si l’on retient toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activités des entreprises, 36 établissements ont plus de 200 salariés, dont 6 ont un effectif supérieur à 500 : Euralis à Yffiniac, La Caisse Régionale du Crédit Agricole à Ploufragan, le Centre de Gestion à Plérin, le Conseil Départemental des Côtes d’Armor, la Mairie et le centre hospitalier Yves Le Foll à Saint-Brieuc.

Données Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (REE) - données semi-définitives au 1er janvier 2015

 


Emplois salariés privés - Saint-Brieuc Armor Agglomération
(Hors agriculture, données URSSAF 4ème trimestre 2016)

39 711 emplois salariés privés en 2016
(33,2 % des emplois salariés privés du département)
- 0,9 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : - 0,2 %)

Evolution de l’emploi salarié 2015/2016

Entre 2015 et 2016, 380 emplois ont disparu sur le territoire.

Le recul le plus important concerne les services marchands aux entreprises (- 138 emplois) et notamment les actvités de services administratifs et de soutien.

L'emploi dans la construction est lui aussi en baisse (- 50 emplois).

Le secteur industriel n'est pas épargné avec une perte de 58 emplois dans la fabrication de denrées alimentaires et de 35 emplois dans la métallurgie.

L'emploi dans le "commerce, transport, hébergement-restauration" est globalement stable mais avec des nuances : l'hébergement-restauration perd 72 emplois tandis que le commerce-réparation d'automobiles en gagne 54 et le transport 19.

 

 

Evolution de l’emploi salarié depuis 2010 (base 100 en 2010)

L’évolution de l’emploi depuis 2010 est plus favorable sur le département que sur le territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

La tendance est à la baisse depuis 2013 sur l'EPCI. Le recul enregistré sur la dernière période 2015/2016 est l'un des plus important depuis 2010.

 

Demandeurs d'emploi - Saint-Brieuc Armor Agglomération
- données brutes, catégories A, B, C (Données Direccte)

13 763 demandeurs d'emploi au 31/12/2017
(28 % des demandeurs d'emploi du département)
+ 1,3 % par rapport à fin 2016
(Côtes d'Armor : + 2,5 %)
Carte des demandeurs d'emploi

 

La commune de Saint-Brieuc regroupe 40 % des demandeurs d’emploi du territoire. 14 communes sur les 32 de l’EPCI enregistrent une baisse (ou stabilité) du nombre de chômeurs entre 2016 et 2017.

Les demandeurs
d'emploi
par commune :



Tableau de population des demandeurs d'emploi à Saint-Brieuc Armor Agglomération

Catégories A, B, C (données brutes) 2015 2016 2017 Variation 2016/2017 Côtes d'Armor
Demandeurs d'emploi 13 595 13 583 13 763 + 1,3 % + 2,5 %
dont moins de 25 ans 2 100 2 013 2 017 + 0,2 % + 1,2 %
dont 25-49 ans 8 417 8 343 8 412 + 0,6 % + 1,8 %
dont 50 ans et plus 3 078 3 227 3 334 + 3,3 % + 4,9 %
dont longue durée 6 220 6 072 6 234 + 2,7 % + 3,6 %
Le rythme de progression du chômage (+ 1,3 %) est moins élevé que celui enregistré sur l'ensemble du département (+ 2,5 %). Parmi les points positifs, on note la quasi-stabilité du nombre de jeunes à la recherche d'un emploi et la progression très limitée des 25-49 ans (+ 0,6 %).

Par contre, la situation des seniors au chômage s'est dégradée (hausse de 3,3 % entre 2016 et 2017), moins fortement tout de même qu'au niveau du département (+ 4,9 %), et le nombre de chômeurs de longue durée est reparti à la hausse (+ 2,7 %).

 

Revenus - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données DGFIP)

Revenu annuel moyen De 25 163 €
(Côtes d'Armor : 23 987 €)
Evolution 2014/2015 : + 0,9 %
(Côtes d'Armor : + 0,8 %)
Revenus annuels moyens en 2015

Le pourcentage de foyers imposés est plus élevé sur le territoire (43 %) que sur l'ensemble du département (39,5 %).

Le montant moyen des salaires et traitements (26 238 €) est supérieur à la moyenne des Côtes d'Armor (24 734 €). Le montant moyen des retraites et pensions (23 313 €) est lui aussi supérieur à la moyenne départementale (22 306 €).

Evolution du revenu net annuel Saint-Brieuc Armor Agglomération
2009 22 658 €
2010 23 029 €
2011 24 358 €
2012 24 747 €
2013 24 731 €
2014 24 940 €

Logements commencés - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données Dreal)

601 logements commencés en 2016
(26 % du département)
- 19,5 % par rapport à 2015
(Cô(Côtes d'Armor : + 8,8 %)
2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Nombre de logements commencés 646 747 601 - 19,5 % + 8,8 %
Les constructions de logements individuels (qui représentent 65 % des constructions en 2016) et de logements collectifs sont en baisse (respectivement - 11 % et - 22 %).

Surfaces des locaux professionnels - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données Dreal)

45 235 M² de locaux en 2016
(15 % du département)
- 35,1 % par rapport à 2015
( Côtes d'Armor : - 46,9 %)

Détail des locaux commencés

2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Total surfaces (m²) 105 380 69 672 45 235 - 35,1 % - 46,9 %
dont agricoles 5 372 8 102 9 670 + 19,1 % - 49,7 %
dont industrielles,
artisanales et de stockage
46 467 22 435 11 714 - 47,8 % - 37,3 %
dont commerciales 11 891 5 666 7 123 + 25,7 % - 14,6 %
dont de bureaux 4 547 15 573 9 383 - 39,7 % - 52,5 %
dont tertiaires (divers) 37 103 17 896 7 345 - 59,0 % - 51,1 %
les surfaces de locaux professionnels mis en chantier sont mal orientées
avec un recul de – 35,1 % sur un an. La tendance est également défavorable au niveau du département (- 46,9 %). Les progressions au niveau des bâtiments agricoles et des commerces n’ont pas suffi à compenser les fortes baisses enregistrées dans la construction de bâtiments industriels, de bureaux et tertiaires.

Evolution de la construction de locaux professionnels 2015/2016

 

Tourisme - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données CAD - INSEE - Sitarmor)

41 944 lits touristiques en 2018
(11,4 % du département)
- 0,8 % par rapport à 2017
(Côtes d'Armor : - 0,4 %)

Les hébergements touristiques

Modes d'hébergements

2016 2017 2018 Variation 2017/2018 Variation Côtes d'Armor
Résidences secondaires (RP 2015) 31 096 31 096 31 096    
Hébergements marchands 10 871 11 179 10 848 - 3,0 % - 1,7 %
dont hôtels, gîtes, meublés 6 398 6 706 6 753 + 0,7 % 0 %
dont campings 4 473 4 473 4 095 - 8,3 % - 3,2 %
Nombre total de lits touristiques 41 967 42 275 41 944 - 0,8 % - 0,4 %
Les hébergements marchands représentent 25,9 % de l'offre totale d'hébergements touristiques. Le nombre de lits touristiques marchands recule de 3 % entre 2017 et 2018 (Côtes d’Armor : - 1,7 %) à cause de l'hôtellerie de plein air et des chambres d'hôtes (- 8 %). A l’inverse, les meublés gagnent des lits par rapport à 2017.

L’hôtellerie de plein air ne représente que 38 % des lits marchands contre 52 % pour le département.
Carte des lits touristiques

Les lits touristiques sont principalement localisés dans les communes littorales de Tréveneuc à Saint-Brieuc.

Le taux de pression touristique (rapport entre le nombre de lits touristiques, non compris les résidences secondaires, et la population municipale 2015) s’élève à 6,9 %, nettement inférieur à la moyenne départementale (15 %).

 

Commerce - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données CCI)

2 149 commerces en 2016
(26 % du département)
+ 2,1 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : + 2,4 %)

Evolution du nombre de commerces entre 2010 et 2016

Progression de 2,1 % par rapport à 2015 (Côtes d’Armor : + 2,2 %).

2 principales activités
commerciales : les magasins anomaux (sport, textile, culture, maison) qui regroupent 587 commerces et les Cafés-Hôtels-Restaurants (570 commerces).

Le nombre de commerces pour ces 2 activités évolue inversement : en progression de 1,4 % pour les commerces anomaux et en recul de 1,6 % pour les CHR.
Les commerces de cycles/bateaux et automobiles sont très dynamiques avec une progression de + 10,5 %, soit 27 commerces supplémentaires.

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD