Atlas des Côtes d'Armor "Actifs occupés"

Mise à jour : 07/2017

 

> Une progression sensible du nombre d’actifs ayant un emploi

En progression dans la plupart des départements français des façades littorales Manche et Atlantique, ainsi que dans la région sud-est de l'Hexagone, la population active occupée est en recul dans les départements du quart nord-est de l'Hexagone.

En 2014, les Côtes d’Armor comptaient 228 071 actifs occupés correspondant à 88% de la population active totale, proportion identique à celle constatée en Bretagne (France métropolitaine : 87%). Si la progression du nombre d’actifs occupés sur la période 1968-2014 a été sensible en Côtes d’Armor (+12%), elle s'avère cependant nettement inférieure à celle observée en Bretagne (+32%) ou en France métropolitaine (+31%). Au total, le département représente 8% des gains d’actifs occupés en Bretagne au cours de cette période.

 

Définitions : La population active occupée regroupe l'ensemble des personnes qui ont un emploi mais sa mesure diffère selon l'observation statistique qui en est faite. On peut actuellement distinguer trois approches principales : au sens du BIT, au sens du recensement de la population, au sens de la Comptabilité nationale. Remarque Les membres du clergé en activité, les apprentis et les stagiaires rémunérés font également partie des actifs ayant un emploi. Le taux d'activité est le rapport entre le nombre d'actifs (actifs occupés et chômeurs) et l'ensemble de la population correspondante.

 

Depuis 2009, le nombre d'actifs ayant un emploi a baissé en Côtes d'Armor (-3 503 soit -1,5%) alors qu’il a légèrement progressé au niveau régional (+0,4%). Dans le même temps, le nombre total d'actifs de 15 ans ou plus a quant à lui progressé (+1,3%), moins vite cependant que la population totale de cette tranche d'âge (+1,9%). Le taux d'activité de l'ensemble de la population costarmoricaine a légèrement diminué (52,4%), l'écart avec le taux régional (55,4%) et national (57,7%) tendant à se creuser. Le taux d'activité de la population de 15 à 64 ans (73,1% en 2015) est identique à celui de la région Bretagne (73,1% en 2015).

 

 

 

> Un contraste important entre les portions ouest et est des Côtes d'Armor

A l’image de ce que sont les réalités démographiques dans le département, l’évolution au cours de la dernière décennie des actifs ayant un emploi se traduit par un contraste important entre les portions ouest et est des Côtes d'Armor. La moitié ouest, et en particulier le quart sud-ouest du département, ainsi que certains territoires littoraux et rétro-littoraux sont particulièrement touchés par des diminutions significatives d’actifs occupés. La disparition au total de 8 239 actifs entre 2010 et 2014 a affecté également certains cœurs d'agglomérations. Saint-Brieuc, Loudéac, Lamballe, Paimpol, Guingamp, Lannion et Dinan (18% des actifs occupés) représentent une perte cumulée de 3 370 actifs soit 41% des pertes totales. A l'inverse, les communes périphériques de ces villes, ainsi que certains territoires desservis par les principales infrastructures routières qui facilitent les déplacements, bénéficient des gains d’actifs les plus importants.

 

Carte > Actifs occupés au lieu de résidence communes Côtes d'Armor

Carte > Evolution actifs occupés au lieu de résidence communes Côtes d'Armor

Haut page

> Sur une longue période (1968-2014), les évolutions selon les territoires intercommunaux sont très contrastées

Si Saint-Brieuc Armor Agglomération a bénéficié durant ces 45 années d'une progression constante des actifs occupés (+37 %), à l'exception notable de la dernière période (2009-2014), dans les autres territoires, les trajectoires ont été plus irrégulières mais se sont toutefois conclues par un gain global : Leff Armor Communauté, Lamballe Terre et Mer, Dinan Agglomération, Lannion-Trégor Communauté. A l'inverse, Guingamp-Paimpol Agglomération, Loudéac Communauté et le Kreiz-Breizh n'ont pu que constater une baisse du nombre d’actifs occupés, les pertes les plus significatives concernant ce dernier territoire (-41%).

 

 

 

Plus récemment, au cours de la période 2009-2014, et aux exceptions notables de Dinan Agglomération et de Lamballe Terre et Mer, situés à l'est du département, ainsi que de Leff Armor Communauté, caractérisés par une progression sensible du nombre d'actifs ayant un emploi, tous les autres territoires ont subi des pertes particulièrement fortes à l’ouest du territoire costarmoricain (Lannion-Trégor Communauté et Kreiz-Breizh). 

 

EPCI
Actifs occupés au lieu de résidence 2014
Evolution depuis 2009
Taux d'emploi 2014
Saint-Brieuc Armor Agglomération
58 839
-3,10%
47,50%
Lannion-Trégor Agglomération
35 595
-3,70%
42,20%
Dinan Agglomération
37 115
1,60%
47,30%
Guingamp-Paimpol Agglomération
26 503
-2,90%
42,80%
Lamballe Terre et Mer
27 206
1,70%
50,40%
Loudéac Communauté - Bretagne Centre
20 389
-2,40%
48,10%
Leff Armor Communauté
12 457
2,10%
50,20%
CDC du Kreiz-Breizh
6746
-3,20%
42,10%

 

Carte > Actifs occupés au lieu de résidence et évolution EPCI Côtes d'Armor

Haut page

> Des taux d’emploi globalement en baisse, qui divergent fortement selon les territoires

Le taux d’emploi des actifs costarmoricains, en progression entre 1999 et 2009, a légèrement fléchi au cours de la période 2009-2014 de 1,6 point (Bretagne : -1,5, France métropolitaine : -1,1). Si le taux d’emploi de l'ensemble des costarmoricains en 2014 était relativement faible (46,3%) comparativement aux moyennes régionale (48,9%) et nationale (50,0%), celui de la population active de 15 à 64 ans en âge de travailler (64,1%) était lui comparable aux valeurs bretonne (64,3%) et nationale (63,7%).

 

Définition : Le taux d'emploi d'une classe d'individus est calculé en rapportant le nombre d'individus de la classe ayant un emploi au nombre total d'individus dans la classe. Il peut être calculé sur l'ensemble de la population d'un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler (femmes de 25 à 29 ans par exemple).

 

Au sein de l’espace départemental, le taux d’emploi et son évolution sur la période 2009-2014 varient fortement selon les territoires. 234 communes (contre seulement 47 entre 1999 et 2009), principalement localisées dans les pôles urbains et leurs périphéries ainsi que sur le littoral, ont enregistré une détérioration plus ou moins nette de leur taux d'emploi. Une majorité des 146 communes qui, à l'inverse, ont bénéficié d'une amélioration de leur taux d'emploi, sont situées dans la portion est du département. Les taux les plus élevés sont observés dans les communes constitutives des périphéries urbaines. Les plus faibles taux (< à 50% dans 182 communes) sont, à l'inverse, préférentiellement situés en bordure littorale ainsi que dans les portions sud et ouest du département.

Au cours de la même période, le taux d’emploi a diminué dans tous les EPCI. Comparativement aux autres territoires costarmoricains, Lamballe Terre et Mer, Leff Armor Communauté et Dinan Agglomération ayant bénéficié des plus fortes progressions de leur population totale ainsi que de leurs actifs et actifs occupés de 15 ans ou plus, la baisse de leur taux d’emploi s'avère au final plus faible que les moyennes départementale et régionale. A l’inverse, le Kreiz-Breizh et Guingamp-Paimpol Agglomération cumulent des pertes de population totale, d’actifs et d’actifs occupés. Pour Lannion-Trégor Communauté, le gain de population est plus faible que les pertes d’actifs occupés. Pour Saint-Brieuc Armor Agglomération et Loudéac Communauté, le nombre total d’actifs augmente ainsi que la population alors que leurs actifs ayant un emploi diminuent.

 

Carte > Taux d'emploi des actifs occupés de 15 ans et plus communes Côtes d'Armor

Carte > Evolution taux d'emploi des actifs occupés de 15 ans et plus communes Côtes d'Armor

Carte > Taux d'emploi des actifs occupés de 15 ans et plus EPCI Côtes d'Armor

Haut page

 

Navigation dans l'Atlas des Côtes d'Armor :
TERRITOIRES - INFRASTRUTURES   ECONOMIE - EMPLOI  

Organisation territoriale, zonages - Infrastructures...

 

Etablissements - Emploi - Marché du travail - Commerce extérieur...

 
DEMOGRAPHIE - POPULATION   FILIERES ECONOMIQUES  

Evolution de la population - Densité - Soldes naturel et migratoire - Structure par âge - Ménages - Actifs occupés - Logements - Enseignement supérieur et recherche...

 

Agriculture - Industrie - Construction - Secteur tertiaire - Agroalimentaire - Mer - Tourisme...

 

> Atlas des Communautés de communes et d'agglomérations des Côtes d'Armor > Lien

Haut page