Atlas des Côtes d'Armor "Soldes naturel et migratoire"

Mise à jour : 01/2019

 

> Le solde migratoire, moteur de la croissance démographique en Bretagne et en Côtes d'Armor

L'augmentation de la population bretonne et costarmoricaine résulte pour l'essentiel, voire exclusivement, de l’excédent migratoire. Au cours de la période 1968-2016, l'excédent naturel costarmoricain s'est progressivement détérioré jusqu’en 1982 pour devenir et rester ensuite négatif. La forte natalité intervenue en Côtes d'Armor entre 1968 et 1975 n'a pas permis au département de clôturer l'ensemble de la période par un solde naturel positif (- 1337 habitants en 48 ans).

Le taux de variation annuel de la population dû au solde migratoire, positif sur toutes les périodes intercensitaires et relativement stable entre 1968 et 1999, a fortement augmenté entre 1999 et 2006 pour baisser à nouveau entre 2006 et 2016. Le gain migratoire global sur la période 1968-2016 (+ 94 188) représente 101,4% de la croissance de la population costarmoricaine, taux très nettement supérieur à celui de la Bretagne (62%).

 

 

 

 

> La comparaison des deux dernières périodes de recensement traduit un fléchissement du dynamisme démographique

Les taux de variation annuels moyens des soldes naturel et migratoire diminuent dans tous les territoires bretons. Le repli est particulièrement sensible en Côtes d’Armor pour ce qui concerne le bilan migratoire : -0,48 point (Bretagne : -0,12, France : -0,02), le taux de variation annuel de la population dû au solde naturel étant également en retrait (-0,17 point). Au cours de la période 2011-2016, le département a bénéficié de l'arrivée de 9 862 nouveaux habitants qui a largement compensé le déficit naturel (-5 284).

 

 

 

 

Carte > Evolution population en fonction des soldes naturel et migratoire départements France

Carte > Typologie évolution population communes Bretagne

Carte > Typologie évolution population EPCI Bretagne

 

Définitions : Le solde naturel est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une période Le solde migratoire apparent est la différence entre le nombre de personnes entrées sur un territoire donné et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours d'une période considérée. Il est obtenu par différence entre la variation totale de la population et le solde naturel. Ce concept est indépendant de la nationalité.

 

 

 

 

 

> La croissance démographique "soutenue" a bénéficié à 110 communes des Côtes d'Armor

Entre 2011 et 2016, 190 communes du département ont vu leur population croître, 158 ont perdu des habitants. Les croissances démographiques les plus soutenues (soldes naturel et migratoires positifs) ont bénéficié à 110 communes préférentiellement situées en périphérie des agglomérations, les communes de Trégueux, Plédran et Langueux, en périphérie de Saint-Brieuc, étant celles qui ont le plus profité de ce double apport de population.

Pour 26 autres communes des Côtes d'Armor, surtout localisées dans la portion nord du département, assez loin des agglomérations, l'augmentation de population a résulté exclusivement du solde naturel, les excédents les plus importants ayant été constatés dans les communes de Plélo, Saint-Brandan, Landéhen ert Saint-Carreuc. A l'inverse, dans 54 communes costarmoricaines, au sud du département et en bordures littorale et rétro-littorale, le gain de population est dû uniquement à l’excédent migratoire. Dinan, Binic - Etables-sur-Mer, Lanvallay, Erquy, Plouër-sur-Rance et Pleslin-Trigavou affichent les gains migratoires les plus importants.

En bordure littorale, dans la portion ouest du département (particulièrement dans le quart sud-ouest) et au coeur de certaines agglomérations, de nombreuses communes n'ont pu que constater une baisse de leur population. Parmi elles, 56 communes ont été affectées par un déficit à la fois naturel et migratoire : Saint-Brieuc, Guingamp, Rostrenen, Ploubazlanec, Lannion… Pour 54 communes des Côtes d'Armor, le phénomène de dépopulation résulte du solde migratoire (Plémy, Pédernec, Saint-Caradec et Le Foeil étant les plus touchées) et pour 48 autres d'un déficit naturel (Paimpol, Tréguier, Perros-Guirec, Plestin-les-Grèves, Plouha ...).

 

Carte > Typologie évolution population communes Côtes d'Armor

 

Entre 2011 et 2016, Saint-Brieuc Armor Agglomération, Lamballe Terre et Mer et Leff Armor Communauté ont bénéficié d'une croissance soutenue de leur population (soldes naturel et migratoire positifs), Dinan Agglomération se distinguant de ces EPCI par le fait que l'augmentation de sa population ne résulte que d'un apport migratoire. A l'inverse, les quatre autres territoires intercommunaux des Côtes d'Armor n'ont pu que constater une baisse de leur population, l’apport migratoire n'étant pas suffisant pour compenser leur déficit naturel : Kreiz-Breizh, Guingamp-Paimpol Agglomération, Loudéac Communauté et Lannion-Trégor Communauté.

 

Carte > Typologie évolution population EPCI Côtes d'Armor

 

 

 

 

Haut page

> Tableau des EPCI Bretons avec tri dynamique des colonnes (cliquer sur un titre de colonne pour effectuer un tri des EPCI)

 

EPCI
Numéro
Nombre
communes
Solde naturel 2010-2015
Solde migratoire apparent
2010-2015
Typologie d'évolution
de la population
BRETAGNE
53
1 208
15156
73606
Croissance soutenue
COTES D'ARMOR
22
348
-5284
9862
Croissance par immigration
Dinan Agglomération
22
64
-705
3784
Croissance par immigration
Lamballe Terre et Mer
22
38
82
1543
Croissance soutenue
Lannion-Trégor Communauté
22
57
-2365
1538
Diminution par déficit naturel
Saint-Brieuc Armor Agglomération
22
32
465
952
Croissance soutenue
Leff Armor Communauté
22
27
115
731
Croissance soutenue
Guingamp-Paimpol Agglomération
22
57
-1596
688
Diminution par déficit naturel
Kreiz-Breizh
22
23
-833
200
Diminution par déficit naturel
Loudéac Communauté - Bretagne Centre
22
41
-420
27
Diminution par déficit naturel
Rennes Métropole
35
43
13776
15463
Croissance soutenue
CA Golfe du Morbihan - Vannes Agglomération
56
34
810
6125
Croissance soutenue
CC Auray Quiberon Terre Atlantique
56
24
-422
4008
Croissance par immigration
CA Vitré Communauté
35
46
2350
982
Croissance soutenue
CC Vallons de Haute-Bretagne Communauté
35
18
1551
1541
Croissance soutenue
CC Bretagne Romantique
35
25
872
1065
Croissance soutenue
CA Quimperlé Communauté
29
16
-448
1311
Croissance par immigration
CC Centre Morbihan Communauté
56
18
296
648
Croissance soutenue
CC Val d'Ille-Aubigné
35
19
1518
1259
Croissance soutenue
CC Bretagne Porte de Loire Communauté
35
20
821
-45
Croissance par excédent naturel
CC du Pays d'Iroise
29
19
347
1578
Croissance soutenue
CC de Saint-Méen Montauban
35
17
578
687
Croissance soutenue
CC du Pays des Abers
29
13
526
431
Croissance soutenue
CC Arc Sud Bretagne
56
12
188
1325
Croissance soutenue
CC Montfort Communauté
35
8
722
251
Croissance soutenue
CC Questembert Communauté
56
13
297
744
Croissance soutenue
CC du Pays de Landerneau-Daoulas
29
22
873
785
Croissance soutenue
CC du Pays de Landivisiau
29
19
726
-90
Croissance par excédent naturel
CC de Blavet Bellevue Océan
56
5
408
604
Croissance soutenue
CA Redon Agglomération
35
23
-119
-163
Diminution généralisée
CC du Pays de Dol et de la Baie du Mont Saint-Michel
35
19
123
458
Croissance soutenue
CC Ploërmel Communauté
56
30
-440
959
Croissance par immigration
CC au Pays de la Roche aux Fées
35
16
561
524
Croissance soutenue
CC Pays de Châteaugiron Communauté
35
5
956
1359
Croissance soutenue
CC Communauté Lesneven Côte des Légendes
29
14
34
150
Croissance soutenue
CC de Brocéliande
35
8
674
817
Croissance soutenue
CA Lorient Agglomération
56
25
-361
4045
Croissance par immigration
CC du Pays Bigouden Sud
29
12
-1259
967
Diminution par déficit naturel
CC Pontivy Communauté
56
25
-335
1140
Croissance par immigration
CC Côte d'Emeraude
35
9
-716
1593
Croissance par immigration
CC de l'Oust à Brocéliande
56
26
193
466
Croissance soutenue
CC du Haut Pays Bigouden
29
10
-223
690
Croissance par immigration
CC Liffré-Cormier Communauté
35
9
769
1391
Croissance soutenue
CC Couesnon Marches de Bretagne
35
15
121
289
Croissance soutenue
CA Morlaix Communauté
29
26
-968
382
Diminution par déficit naturel
CA Fougères Agglomération
35
29
296
821
Croissance soutenue
CA Quimper Bretagne Occidentale
29
14
606
965
Croissance soutenue
CC Pleyben-Châteaulin-Porzay
29
17
-323
571
Croissance par immigration
CC du Pays Fouesnantais
29
7
-348
1088
Croissance par immigration
CC Presqu'île de Crozon-Aulne maritime
29
10
-388
31
Diminution par déficit naturel
CC Roi Morvan Communauté
56
21
-1097
299
Diminution par déficit naturel
CC Poher Communauté
29
11
-429
-9
Diminution généralisée
CC de Belle Ile en Mer
56
4
-146
293
Croissance par immigration
CA Concarneau Cornouaille Agglomération
29
9
-1021
1956
Croissance par immigration
CC de Haute Cornouaille
29
11
-475
387
Diminution par déficit naturel
CC Monts d'Arrée Communauté
29
12
-344
105
Diminution par déficit naturel
CC Haut-Léon Communauté
29
14
-599
29
Diminution par déficit naturel
CC Cap Sizun - Pointe du Raz
29
10
-1014
499
Diminution par déficit naturel
CC Douarnenez Communauté
29
5
-686
-142
Diminution généralisée
CA du Pays de Saint Malo Agglomération
35
18
-828
3708
Croissance par immigration
Brest Métropole
29
8
2603
-566
Croissance par excédent naturel

Haut page

 

Navigation dans l'Atlas des Côtes d'Armor :
TERRITOIRES - INFRASTRUTURES   ECONOMIE - EMPLOI  

Organisation territoriale, zonages - Infrastructures...

 

Etablissements - Emploi - Marché du travail - Commerce extérieur...

 
DEMOGRAPHIE - POPULATION   FILIERES ECONOMIQUES  

Evolution de la population - Densité - Soldes naturel et migratoire - Structure par âge - Ménages - Actifs occupés - Logements - Enseignement supérieur et recherche...

 

Agriculture - Industrie - Construction - Secteur tertiaire - Agroalimentaire - Mer - Tourisme...

 

> Atlas des Communautés de communes et d'agglomérations des Côtes d'Armor > Lien

Haut page