Atlas des Côtes d'Armor

> Etablissements & Entreprises

Mise à jour : 03 /2020

> Retour navigation Atlas > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

Accès à l'Observatoire des entreprises Armorstat :

> Sélection des entreprises de + de 5 salariés par territoire, tranche d'effectif, secteur d'activité >>    Voir

 

52 054 établissements recensés en Côtes d’Armor

NB : Le Répertoire des Entreprises et Etablissements (REE) Sirene de l'Insee utilisé ici est celui des stocks d'établissements définitifs. Il couvre le champ marchand non agricole, le secteur agricole ainsi que le champ non marchand (en excluant les unités sans réalité économique ou appartenant à des populations pour laquelle la qualité du dénombrement serait insuffisante).

Au 31 décembre de l'année 2017, l’Insee recensait 52 054 établissements sur le territoire des Côtes d’Armor, volume en progression de près de 11,4% par rapport à 2012 (5 317 établissements supplémentaires) et de 18% par rapport à 2008. Ces taux d'évolution sont moindres que ceux observés à l'échelle régionale (respectivement +15,9 et +26,3%). Leur répartition entre grands secteurs d’activité diffère également de celle de la Bretagne pour le secteur agricole (21,8% des établissements dans le département contre 15,7% en Bretagne), le poids du secteur tertiaire breton étant supérieur de 6 points à celui des Côtes d’Armor (62,1%). La progression depuis l'année 2012 a principalement profité au secteur tertiaire (4 446 établissements supplémentaires en 5 ans) : Activités pour la santé humaine, Activités scientifiques et techniques, Services administratifs et soutien aux entreprises, Enseignement, Arts, spectacles et activités récréatives. Les secteurs de l''industrie et la construction sont également concernés par une progression du nombre de leurs établissements (respectivement +418 et +499). A l’inverse, le nombre d’établissements relevant du secteur agricole demeure relativement stable (-46 établissements, -0,4%).

Définitions: Un établissement est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l'entreprise (ou unité légale). Un établissement produit des biens ou des services : ce  peut être une usine, une boulangerie, un magasin de vêtements, un des hôtels d'une chaîne hôtelière, la « boutique » d'un réparateur de matériel informatique... L'établissement, unité de production, constitue le niveau le mieux adapté à une approche géographique de l'économie. La population des établissements est relativement stable dans le temps et est moins affectée par les mouvements de restructuration juridique et financière que celle des entreprises. Une entreprise est la plus petite combinaison d'unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d'une certaine autonomie de décision, notamment pour l'affectation de ses ressources courantes.

 

Carte > Nombre d'établissements communes Bretagne

Carte > Evolution du nombre d'établissements communes Bretagne

Carte > Nombre d'établissements EPCI Bretagne

Carte > Evolution du nombre d'établissements EPCI Bretagne

Carte > Nombre d'établissements communes Côtes d'Armor

Carte > Evolution du nombre d'établissements communes Côtes d'Armor

Carte > Nombre et évolution des établissements EPCI Côtes d'Armor

Carte > Géolocalisation des établissements Bretagne

Carte > Géolocalisation des établissements Côtes d'Armor

 

Les cartes ci-dessous, obtenues à partir du site Insee Statistiques locales et réalisées également à partir du Répertoire des Entreprises et des Etablissements (REE) de l'Insee, ne concernent que les entreprises relevant des activités marchandes hors agriculture. Le nombre d'entreprises correspond au nombre d'entreprises actives au 31 décembre de l'année N-1.

         

       

Haut page

Répartition des établissements selon leur effectif salarié en 2017

Les évolutions intervenues depuis 2012 se sont traduite par une forte progression des établissements de 0 salariés tant au niveau départemental que régional. Les établissements Costarmoricains sont majoritairement de petite taille : 68% n’emploient aucun salarié et 21,7% de 1 à 5 salariés seulement. Ces proportions restent comparables à celles observées à l'échelle régionale (respectivement 67% et 21,9%). Parmi les 234 établissements qui emploient plus de 100 salariés, 53 seulement ont un effectif supérieur ou égal à 250 (Source : Insee SIRENE, REE).

 

Haut page

Secteurs d'activités regroupant plus de 500 établissements

19 secteurs d'activité rassemblent chacun plus de 500 établissements (Cf. graphique). Le secteur agricole regroupe à lui seul 22% du total des établissements devant ceux du Commerce et de la réparation d'automobiles et de motocycles (14,9%) et de la Construction (9,8%). Les 11 autres branches d'activités qui concentrent le plus grand nombre d'établissements (entre 830 et 5 000 établissements) appartiennent au secteur tertiaire. Le secteur de la Fabrication de denrées alimentaires (824 IAA), qui ne regroupe que 1,6% des établissements du département, compte trois unités industrielles qui font partie des plus importants employeurs du département : Kermené (Saint-Jacut-du-Mené), la Coopérative agricole du Gouessant (Lamballe) et Jean Stalaven (Yffiniac).

 

Implantation des établissements de 500 salariés et plus

Les 19 établissements de plus de 500 salariés que comptent les Côtes d'Armor (Source Sirene Insee) sont implantés dans 14 communes dont Saint-Brieuc, chef-lieu du département (4 établissements) et Lannion (3). Les deux principaux secteurs d'activité concernés (12 des 19 grands établissements) sont, par ordre d'importance, les Activités pour la santé humaine (8) et l'Administration publique (4) : Cf. détails ci-dessous.

10 établissements de 500 à 1000 salariés : Administration publique (Centre de Gestion de la Fonction Publique territoriale à Plérin, Direction Départementale Enfance-Famille à Saint-Brieuc), Activités pour la santé humaine (Fondation Saint-Sauveur à Bégard, Centres Hospitaliers du Penthièvre à Lamballe-Armor, de Paimpol, de Tréguier), Télécommunications (Alcatel-Lucent International à Lannion), Secteur bancaire (Crédit Mutuel Arkéa à Trégueux) et Agro-alimentaire (Coopérative Agricole Le Gouessant à Lamballe-Armor, Jean Stalaven à Yffiniac).

7 établissements de plus de 1000 à 2000 salariés : Administration publique (Ville de Saint-Brieuc), Activités pour la santé humaine (Centres Hospitaliers René Pléven à Dinan, Pierre Le Damany Lannion-Trestel, de Guingamp-Pabu...), Télécommunications (Orange à Lannion), Secteur bancaire (Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel des Côtes d'Armor à Ploufragan) et Agro-alimentaire (Kermené à Le Mené-Saint-Jacut-du-Mené).

2 établissements de plus de 2000 salariés : Administration publique (Département des Côtes d'Armor), Activités pour la santé humaine (Centre Hospitalier Yves Le Foll à Saint-Brieuc).

Carte > Localisation des établissements de plus de 500 salariés Côtes d'Armor

Carte > Localisation des établissements de plus de 200 salariés Côtes d'Armor

 

Haut page

Créations d'établissements par secteur d'activité

Définition : Les fichiers annuels de créations d'établissements sont constitués à partir du Répertoire des Entreprises et Etablissements de l'Insee (REE, Sirene). Depuis le 1er janvier 2007, la définition a été modifiée et la création d'établissement correspond désormais à la mise en oeuvre de nouveaux moyens de production et comprend l'ensemble des secteurs marchands de l'industrie, de la construction, du commerce et des services, l'agriculture étant exclue. Depuis 2009, les statistiques de créations d'établissements incluent les auto-entrepreneurs (requalifiés micro-entrepreneurs).

 

 

Au cours de l'année 2019, 4 716 établissements ont été créés en Côtes d'Armor (15,2% des créations à l'échelle Bretagne). Depuis 2010, le département a connu une évolution irrégulière du nombre de créations d'établissements, tendance analogue à celle constatée au niveau régional et national. Le niveau le plus bas de créations a été atteint en 2013 et, après une légère hausse en 2014, le nombre de créations d'établissements a de nouveau diminué jusqu'en 2016 pour augmenter ensuite très sensiblement : +14% entre 2017 et 2018 et +13,4 % entre 2018 et 2019, proportion plus faible que les moyennes bretonne et française. Le niveau de créations d'établissements en Côtes d'Armor a pour la 1ère fois atteint son niveau de 2010 avec un écart de +6,1 points par rapport au niveau de l'indice bas 100 en 8 ans (+24,4 pts en Bretagne et de +31,8 pts en France métropolitaine).

 

Haut page

Carte > Nombre de créations d'établissements communes Bretagne

Carte > Nombre de créations d'établissements EPCI Bretagne

Carte > Nombre de créations d'établissements communes Côtes d'Armor

Carte > Nombre de créations d'établissements EPCI Côtes d'Armor

Les cartes ci-dessous, obtenues à partir du site Insee Statistiques locales et réalisées également à partir du Répertoire des Entreprises et des Etablissements (REE) de l'Insee, ne concernent que les entreprises relevant des activités marchandes hors agriculture. Le nombre d'entreprises correspond au nombre d'entreprises actives au 31 décembre de l'année N-1.

      

     

Haut page

Alors qu'il n'avait cessé de diminuer depuis 2010, le taux de création d'établissements en Côtes d'Armor s'est établi à 11% en 2018, valeur supérieure de 1,1 point à celle de 2017. Par comparaison, au niveau régional et national, la tendance à la baisse du taux de création d'établissements s'est inversée dès 2016 avec, à ces échelles territoriales, des gains plus conséquents sur la période 2015-2018 (respectivement de +1,5 pt et de +2,2 pts du taux de création d'établissements contre +0,8 pt en Côtes d'Armor).

 

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

       

 

Définition : Le taux de création d'établissements est égal au rapport entre le nombre de créations d'établissements d'une année n et le stock d'établissements au 31 décembre de l'année n-1.

 

 

Haut page

Chiffre d'affaire pour les principaux secteurs d'activités

Le montant total des chiffres d’affaires déclarés par les entreprises costarmoricaines s’est élevé à 27,84 milliards d’€ en 2019, volume en augmentation de 5,1% par rapport à 2018 (Source : Direction Départementale des Finances Publiques). Quatre secteurs d’activité, en progression, sur un an, regroupent près des 4/5 de ce montant : Industrie manufacturière (32% du chiffre d'affaire de l'ensemble des secteurs), Commerce & réparation d’automobiles, Industrie (30%), Agriculture (10,5%) et Construction (près de 9%).

CHIFFRES D'AFFAIRE DES SECTEURS D'ACTIVITE
2019
(milliards d'€)
Evolution 2018-2019
Agriculture, sylviculture et pêche
2,909
+1,60 %
Industrie manufacturière
8,390
+8,64 %
Construction
2,399
+6,74 %
Commerce, réparation automobile
8,898
+3,85 %
Transport et entreposage
0,723
-9,66 %
Hébergement et restauration
0,597
+4,78 %
Information et communication
0,118
+10,33 %
Activités financières et assurances
0,819
+3,04 %
Activités immobilières
0,459
+1,78 %
Activités spécialisées, scientifiques et techniques
0,779
+11,14 %
Activités de services administratifs et de soutien
0,532
+10,50 %
Santé humaine et action sociale
0,303
-11,23 %
Autres activités de services
0,333
+7,67 %
Total ensemble des secteurs
27,839
+5,12 %


> Retour navigation Atlas > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

Haut page