Atlas des Côtes d'Armor

> L' Agriculture

Mise à jour : 05/2022

Navigation Atlas des Côtes d'Armor et des EPCI Costarmoricains


> Voir aussi la rubrique "Agroalimentaire" de l'Atlas des Côtes d'Armor > Lien

Publication > Agriculture et industries agro-alimentaires en Côtes d'Armor (2017)

7 316 exploitations agricoles en Côtes d'Armor en 2020

Selon les données issues du tout récent Recensement agricole (Source Agreste, Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation), 7 316 exploitations ont été recensées en Côtes d'Armor en 2020, volume en baisse de 22,8% par rapport à 2010 (-69% par rapport à 1988).

Au cours des 10 dernières années, ce ne sont pas moins de 2 156 exploitations supplémentaires qui ont disparu des campagnes costarmoricaines (16 294 depuis 1988). Dans le même temps, la SAU moyenne par exploitation a progressé, passant de 46 hectares en 2010 à 59 hectares en 2020, aucun phénomène de déprise agricole n'ayant été constaté à l'échelle des Côtes d'Armor (réduction de la SAU totale limitée à -1,1%).

Ainsi que constaté à l'occasion des recensements précédents, l'âge moyen des chefs d'exploitations continue a progresser : 49,8 ans en 2020 contre 47,8 en 2010. Dans le même temps, le nombre de chefs d'exploitations est passé de 12 788 à 10 114 (-21%) et celui des ETP (Cf. définition ci-dessous) de 15 916 à 13 792 (-13%).

EXPLOITATIONS AGRICOLES
1988
2000
2010
2020
Evolution
1988-2020
Evolution
(%)
Evolution
2010-2020
Evolution
(%)
Total exploitations
23 610
13 400
9 472
7 316
- 16 294
- 69,0 %
-2 156
- 22,8 %
SAU moyenne (Ha)
20
34
46
59
+ 39
+ 203,4 %
+ 13
+ 28,0 %

 

Survolez la carte (animation)

Survolez la carte (animation)

Accès cartes Armorstat
Nombre d'exploitations agricoles 2020
Evolution du nombre d'exploitations agricoles 2010-2020 (%)
Evolution du nombre d'exploitations agricoles 2010-2020 (Nombre)
Surface agricole utilisée moyenne en 2020 (ha)
Evolution de la Surface agricole utilisée moyenne 2010-2020 (ha)

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

      

Haut page

PRINCIPAUX RESULTATS DU RECENSEMENT AGRICOLE 2020 EN COTES D'ARMOR
2010
2020
Evolution 2010-2020
(% ou points)
Total exploitations
9 472
7 313
- 22,8 %
SAU totale (Ha)
438 314
433 338
- 1,1 %
SAU moyenne par exploitation (Ha)
46,3
59,2
+ 28,0 %
Production brute standard (PBS) totale (K€)
2 343 367
2 185 316
- 6,7 %
Total des Unités de gros bétail (UGB)
1 701 856
1 562 672
- 8,2 %
Travail total (ETP)
15 916
13 792
- 13,3 %
Nombre de chefs d'exploitation (y.c. coexploitants et associés actifs) dont...
12 788
10 114
- 20,9 %
Femmes
28,4 %
27,7 %
- 0,7 point
Age moyen des chefs d'exploitation
47,8
49,8
+ 2,1
Survolez la carte (animation)

Survolez la carte (animation)

Survolez la carte (animation)

Accès cartes Armorstat
Nombre total de personnes en équivalent temps plein (ETP) en 2020
Evolution du nombre de personnes en équivalent temps plein (ETP) 2010-2020 (%)
Nombre de chefs d'exploitations en 2020
Evolution du nombre de chefs d'exploitations 2010-2020 (%)
Age moyen des chefs d'exploitations en 2020
Evolution de l'âge moyen des chefs d'exploitations 2010-2020 (année)

Définitions Recensement Agricole : La Production brute standard (PBS), par un jeu de coefficients attribués aux cultures et aux cheptels, donne une valeur au potentiel de production des exploitations. Elle permet de classer les exploitations en différentes tailles économiques : « petite » (moins de 25 000 € de PBS), « moyenne » (entre 25 000 et 100 000 €), « grande » (plus de 100 000 €) voire « très grande » (plus de 250 000 €). La contribution de chaque culture et cheptel à la PBS permet aussi de classer les exploitations selon leur spécialisation (ou orientation technico-économique). Une exploitation est considérée comme spécialisée dans une production quand au moins deux tiers de sa PBS est généré par cette production. Les coefficients utilisés dans cette publication sont calculés à partir des prix et rendements moyens de la période 2015-2019. Pour plus d’informations, voir sur Agreste le site de la statistique agricole.

L’Unité de gros bétail (UGB) est utilisée pour comparer ou agréger des effectifs animaux d’espèces ou de catégories différentes. A chaque type d’animal est attribué un coefficient basé sur ses besoins alimentaires. L’UGB mentionnée dans cette page est celle tous aliments (UGBTA) et compare les animaux selon leur consommation totale (herbe, fourrage et concentrés). Par exemple, une vache laitière a un coefficient de 1,45 alors qu’une poule pondeuse a un coefficient de 0,014.

Un Equivalent temps plein (ETP) correspond au travail d’une personne à plein temps pendant une année entière soit 225 jours par an. 

Haut page

Dimension économique des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

DIMENSION ECONOMIQUE DES EXPLOITATIONS
Exploitations
SAU (Ha)
PBS (K€)
UGB
ETP
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
Total exploitations dont...
9 472
7 316
438 314
433 338
2 343 367
2 185 316
1 701 856
1 562 672
15 916
13 792
Micro-exploitations
1 821
1 134
15 217
14 239
15 173
10 442
7 035
4 295
989
797
Petites
1 474
1 311
49 746
53 135
86 300
73 269
49 432
35 672
1 718
1 489
Moyennes
3 123
1 986
171 503
121 659
529 277
349 301
350 871
225 644
5 047
3 095
Grandes
3 054
2 885
201 849
244 436
1 712 617
1 752 304
1 294 519
1 297 060
8 161
8 412

 

   

 

 

   

Haut page

Statut juridique des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

STATUT JURIDIQUE DES EXPLOITATIONS
Exploitations
SAU (Ha)
PBS (K€)
UGB
ETP
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
Total exploitations dont...
9 472
7 316
438 314
433 338
2 343 367
2 185 316
1 701 856
1 562 672
15 916
13 792
Exploit. individuelles
5 135
2 897
152 376
99 111
690 564
372 473
489 900
237 061
5 263
2 889
GAEC
1 097
1 347
113 628
157 413
450 505
577 852
316 503
411 029
3 305
4 046
EARL
2 587
2 276
148 241
141 899
900 210
808 380
668 773
600 355
5 181
4 142
Autres statuts
653
796
24 069
34 915
302 089
426 611
226 681
314 226
2 167
2 714

 

 

 

 

 

Haut page

Main d’œuvre dans les exploitations agricoles en Côtes d'Armor

MAIN D’ŒUVRE DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES
Nombre d'actifs
Volume de travail (ETP)
2010
2020
Evolution (%)
2010
2020
Evolution (%)
Main d'œuvre totale (1)
37 220
24 450
- 34 %
15 916
13 792
- 13 %
Chefs d'exploitations, coexploitants dont...
12 788
10 114
- 21 %
10 584
8 636
- 18 %
Coexploitants familiaux
2 932
2 473
- 16 %
2 644
2 257
- 15 %
Main d'œuvre familiale (2)
2 621
1 605
- 39 %
1 380
1 082
- 22 %
Salariés permanents (3)
3 480
3 494
+0,4 %
2 911
3 009
+ 3 %
Saisonniers et salariés occasionnels
18 331
9 237
- 50 %
1 041
1 054
+ 1 %

(1) Hors prestations de services : ETA, CUMA, autres prestations - (2) Membres de la famille travaillant de manière permanente (au moins 8 mois sur l'année à temps partiel ou à temps complet) hors coexploitants ou associés actifs familiaux - (3) Hors famille

 

 

Survolez la carte (animation)

Accès cartes Armorstat
Main d'oeuvre agricole totale en 2020
Evolution de la main d'oeuvre agricole totale 2010-2020 (%)

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

       

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Insee Statistiques locales

     

Haut page

Orientation technico-économique des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

GRANDES ORIENTATIONS TECHNICO-ECONOMIQUES DES EXPLOITATIONS
Exploitations
SAU (Ha)
PBS (K€)
UGB
ETP
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
Total exploitations dont...
9 472
7 316
438 314
433 338
2 343 367
2 339 920
1 701 856
1 562 672
15 916
13 792
Polyculture et/ou polyélevage
924
699
53 638
55 436
178 328
187 278
112 314
124 285
1 535
1 354
Cultures *
1 725
1 863
45 663
67 877
170 038
274 607
4 076
4 446
2 626
3 211
Bovins *
3 370
2 473
208 931
204 032
522 992
533 997
371 181
379 374
5 320
4 496
Porcs et/ou volailles
2 893
2 005
124 961
100 342
1 462 060
1 179 831
1 207 346
1 047 808
6 083
4 351
Autres élévages *
547
270
5 087
5 647
9 949
9 604
6 939
6 759
334
277

* Cultures : céréales, oléoprotéagineux, grandes cultures, légumes, champignons, fleurs, fruits... - Bovins : lait, viande, mixtes - Autres élévéges : équidés, ovins, caprins...

 

   

 

   

 

Survolez la carte (animation)

Accès cartes Armorstat
Orientation technico-économique des exploitations en 2020 (17 postes)
Orientation technico-économique des exploitations en 2020 (12 postes)

Haut page

DETAIL ORIENTATIONS TECHNICO-ECONOMIQUES DES EXPLOITATIONS
Exploitations
SAU (Ha)
PBS (K€)
UGB
ETP
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
2010
2020
Total exploitations dont...
9 472
7 316
438 314
433 338
2 343 367
2 185 316
1 701 856
1 562 672
15 916
13 792
Céréales et/ou oléoprotéagineux
897
939
25 457
40 087
22 714
36 729
973
1 293
489
647
Autres grandes cultures
514
500
17 006
20 575
60 200
58 109
2 678
1 932
945
803
Fruits ou autres cultures permanentes
93
91
704
1 416
4 605
5 871
23
4
87
92
Légumes ou champignons
117
217
1 964
4 982
60 391
152 243
370
1 139
768
1 313
Fleurs et/ou horticulture diverse
104
116
532
817
22 127
21 655
32
78
336
355
Viticulture
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Bovins lait
2 446
1 845
163 891
167 278
427 041
462 548
279 080
307 524
4 273
3 748
Bovins viande
657
497
22 980
23 227
41 918
39 536
46 438
44 640
574
504
Bovins mixtes
267
131
22 060
13 527
54 032
31 913
45 663
27 210
473
245
Equidés et/ou autres herbivores
370
196
3 255
3 560
7 264
6 602
4 605
4 073
246
197
Ovins ou caprins
177
74
1 833
2 086
2 685
3 002
2 334
2 686
88
80
Porcins
1 242
935
58 310
54 303
613 147
545 422
586 436
539 294
2 547
2 071
Combinaisons de granivores (porcins, volailles)
545
284
41 000
26 141
229 125
142 440
187 682
120 897
1 238
661
Volailles
1 106
786
25 652
19 898
619 788
491 968
433 229
387 617
2 298
1 620
Polyculture et/ou polyélevage
924
699
53 638
55 436
178 328
187 278
112 314
124 285
1 535
1 354
Non classées
13
6
ss
ss
0
0
0
0
18
103



Haut page

Surface cultivée des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

SURFACE CULTIVEE DES EXPLOITATIONS
Exploitations en ayant
Surfaces (Ha)
...dont surface en Agri. Bio. en 2020
Surface irriguée (Ha)
2010
2020
2010
2020
...en ayant
Ha
Part (%)
2010
2020
Total SAU dont…
8 781
6 891
438 314
433 338
793
37 481
9 %
1 097
2 069
Céréales
7 085
5 513
166 787
162 413
392
6 304
4 %
235
635
Oléagineux
1 571
1 979
10 934
17 973
37
249
1 %
0
ss
Protéagineux et légumes secs pour leur graine
736
545
4 331
4 067
163
1 444
36 %
0
21
Plantes à fibres et plantes industrielles diverses
30
15
118
44
11
43
98 %
4
ss
Plantes à parfum, aromatiques, médicinales
13
49
13
55
22
8
15 %
13
45
Pommes de terre
354
613
1 557
2 435
103
435
18 %
56
150
Légumes frais, plants de légumes, melons ou fraises
934
833
11 927
11 199
203
2 090
19 %
564
942
Fourrages annuels (1)
4 735
3 395
82 175
83 269
223
2 271
3 %
52
63
Prairies (2)
7 451
6 387
156 325
149 606
693
23 995
16 %
87
108
Fleurs et plantes ornementales
96
58
119
84
6
6
7 %
67
35
Vignes
0
3
0
0
ss
ss
ss
0
ss
Cultures fruitières
345
515
595
977
137
556
57 %
11
38

(1) Maïs fourrage et ensilage, plantes sarclées fourragères, légumineuses fourragères annuelles pures (hors luzerne) ou en mélange (y. c. avec des céréales) - (2) Pairies artificielles (dont luzerne), prairies temporaires, prairies permanentes productives et peu productives, bois pâturés (uniquement en 2020)

Haut page

Effectif par catégorie de cheptels des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

EFFECTIF PAR CATEGORIE DE CHEPTELS DES EXPLOITATIONS AGRICOLES
Exploitations en ayant
Cheptel (Têtes)
Cheptel (UGB)
2010
2020
2010
2020
2010
2020
Total ensemble du cheptel
8 031
5 711
-
-
1 701 856
1 562 672
Total bovins dont...
5 302
3 734
533 754
488 174
508 754
484 941
    Vaches laitières
3 830
2 566
185 612
185 424
269 137
268 865
    Vaches allaitantes
1 742
1 444
37 363
32 004
33 627
28 804
Total ovins dont...
428
222
18 590
21 468
2 880
3 111
    Brebis mères laitières
7
15
128
748
26
150
    Brebis mères allaitantes
415
188
13 867
11 930
2 357
2 028
Total caprins dont...
135
91
1 929
2 994
478
689
    Chèvres
121
82
1 402
1 835
421
551
Total équins dont...
986
370
5 899
4 288
5 566
4 228
Juments selle
429
187
1 366
781
1 229
703
Juments lourdes
239
89
681
426
681
426
Total porcins dont...
1 969
1 443
2 685 617
2 489 992
711 570
635 878
Truies mères
1 144
729
219 229
137 485
46 038
28 872
Total volailles dont...
1 438
1 180
36 154 218
33 411 671
466 076
430 571
Poules pondeuses d'œufs  de consommation
449
437
10 353 219
10 329 167
144 945
144 608
Poulets de chair et coqs
482
380
13 049 512
11 747 522
143 545
129 223
Lapines mères
95
39
39 117
19 480
6 533
3 253
Apiculture (nombre de ruches)
150
85
4 641
7 164
-
-

Haut page

Démarche de valorisation des exploitations agricoles : signes de qualité, diversification et circuits courts en Côtes d'Armor

DEMARCHE DE VALORISATION DES EXPLOITATIONS AGRICOLES
2010
2020
Evolution 2020-2010 (%)
Part 2020 (%)
Nombre total d'exploitations
9 472
7 316
- 23 %
100 %
Agriculture biologique
326
820
+ 152 %
11 %
Autres signes officiels de qualité (y.c. vin et hors bio) dont…
644
655
+ 2 %
9 %
AOP
228
161
- 29 %
2 %
IGP
13
59
+ 354 %
1 %
Label rouge
414
450
+ 9 %
6 %
Activités de transformation dont…
130
436
+ 235 %
6 %
Transformation de lait
39
73
+ 87 %
1 %
Vinification à la ferme
0
0
-
0 %
Transformation ou découpe de viande
-
201
-
3 %
Transformation de fruits ou légumes (1)
-
75
-
1 %
Activités de diversification dont…
613
871
+ 42 %
12 %
Travail à façon
212
358
69 %
5 %
Tourisme, hébergement, loisirs
266
206
- 23 %
3 %
Energie renouvelable (pour la vente)
44
246
+ 459 %
3 %
Circuits courts (y.c. vin) dont...
692
875
+ 26 %
12 %
Vente directe
588
735
+25 %
10 %

(1) Fleurs et plantes exclues en 2010

 

Haut page

Devenir des exploitations agricoles en Côtes d'Armor

Devenir de l’exploitation dans les trois prochaines années dans le cas où le chef d’exploitation, ou le plus âgé des exploitants, a plus de 60 ans.

DEVENIR DES EXPLOITATIONS AGRICOLES
Exploitations
SAU (Ha)
2020
Part (%)
2020
Part (%)
Total d'exploitations
7 316
-
433 338
-
Nombre d'exploitations non concernées dans l'immédiat par leur devenir
6 123
84 %
377 532
87 %
Nombre total d'exploitations concernées dont...
1 193
16 %
55 807
13 %
Pas de départ du chef ou coexploitant envisagé dans l'immédiat
292
4 %
10 807
2 %
Reprise par un coexploitant, un membre de la famille ou un tiers
399
5 %
25 384
6 %
Disparition au profit de l'agrandissement d'une ou plusieurs autres exploitations
128
2 %
4 984
1 %
Disparition des terres au profit d'un usage non agricole
5
0 %
50
0 %
Ne sait pas
369
5 %
14 581
3 %

 

 

Haut page

 

Haut page

Répartition des chiffres d'affaires (moyenne 2009-2013)

NB : Les éléments qui suivent ne sont pas issus du Recensement agricole 2020 mais d'autres sources.

L’importance des productions animales est parfaitement perceptible dans la composition du chiffre d’affaires de la filière (Source : Agreste, Draaf Bretagne). Sur la période 2009-2013, 73% du CA de l’agriculture costarmoricaine, soit 1,75 milliard d’€, étaient issus des filières d’élevage. Les productions de porcs et de lait représentant à elles seules 42% du chiffre d’affaires agricole global.

Haut page

Des investissements qui varient fortement selon la conjoncture

Malgré les difficultés traversées par certaines filières agricoles, le rythme d'investissement moyen dans les exploitations a progressé régulièrement au cours des trois dernières années. Les montants investis par les agriculteurs restent significatifs et jouent un rôle très important dans l’économie du département (Source : CER France Côtes d'Armor).

Haut page

4 630 € l'hectare de terre agricole en moyenne

Comme au niveau national, le prix des terres agricoles augmente régulièrement en Côtes d’Armor en raison, notamment, de la pression foncière urbaine qui s’exerce d’une manière générale sur les espaces ruraux et littoraux et de l’augmentation de la taille des élevages qui requièrent davantage de surfaces pour valoriser les déjections animales et produire les céréales et fourrages nécessaires à l’alimentation du bétail (Source : Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire).

Haut page

L'élevage, 1er secteur agricole des Côtes d'Armor

NB : Les éléments qui suivent ne sont pas issus du Recensement agricole 2020 mais d'autres sources.

En Côtes d’Armor comme en Bretagne, les exploitations agricoles sont orientées principalement vers l’élevage. Les productions animales se répartissent en zones assez distinctes sur l’ensemble du département, seule la production laitière étant présente sur la plupart des territoires. Cette répartition géographique des productions agricoles a peu évolué au cours des 2 ou 3 dernières décennies (Source : Agreste, Draaf Bretagne).

Accès cartes Armorstat
Spécialisation des exploitations agricoles (cantons)

 

8 058 millions de tonnes d’aliments produites en Bretagne

La Bretagne se place au 1er rang des régions productrices d’aliments composés pour animaux avec 8 058 millions de tonnes fabriquées en 2015, soit 38% de la production nationale. Les aliments porcins représentent le premier débouché suivis des aliments volailles puis bovins. Les deux principales usines de fabrication d’aliments des Côtes d’Armor en termes d’effectifs salariés sont situées sur Lamballe : Coopératives Le Gouessant et Cooperl (Source : CRA Bretagne, CCI Bretagne).

Accès cartes Armorstat
Usines de fabrication d'aliments pour animaux de ferme

 

800 exploitations spécialisées dans la production de volailles de chair

Le département des Côtes d'Armor concentre environ 800 exploitations spécialisées en volailles de chair (environ 27% des exploitations bretonnes) qui représentent 7% des capacités françaises (4ème rang national). Ce sont avant tout des élevages de volailles de chair associés ou non à la ponte (68% des élevages sont des élevages de « chair seuls »), souvent en complément d'autres élevages ou cultures. Avec 22% des capacités nationales, le département est le 1er en matière de capacités d'élevage de poules pondeuses. Les productions de volailles et d'œufs représentent 22% du chiffre d'affaires global de l'agriculture départementale.

Accès cartes Armorstat
Principaux sites d'abattage et de transformation de volailles

 

2nd département producteur de porcs en France après le Finistère

En 2014, le département comptait 2 021 élevages de porcs, soit 34% des élevages bretons. Avec 4,145 millions de porcs charcutiers produits, le département représente 33% de la production bretonne. 1er département producteur de porcs en France pendant de nombreuses années, les Côtes d'Armor ont été distancés par le Finistère depuis 2012. La production porcine représente près d'1/4 du chiffre d'affaires agricole sur la période 2010-2014. La filière porcine costarmoricaine totalise 10 120 emplois dont 26% à la production et 56% dans les industries de l'aval.

Accès cartes Armorstat
Principaux sites d'abattage et de transformation de porcs

 

2nd département breton derrière l'Ille-et-Vilaine pour la production laitière

On comptait 3 355 livreurs de lait de vache en 2015, soit un quart des effectifs bretons pour 1,36 milliard de litres produits (un quart du lait breton, 2nd département breton derrière l'Ille-et-Vilaine). La production laitière a représenté 18% du chiffre d'affaires de l'agriculture costarmoricaine sur la période 2010-2014. Les cinq outils de collecte et de transformation du lait dans le département appartiennent presque essentiellement aux entreprises coopératives Sodiaal et Laïta. La filière laitière costarmoricaine totalise 7 712 emplois dont 72% à la production et 17 % dans les industries de l'aval.

Accès cartes Armorstat
Principaux sites de collecte et de transformation du lait

 

2nd département breton pour la production de viande bovine

1 150 élevages sont spécialisés dans l'élevage de bovins viande. Les Côtes d'Armor sont le 2nd département breton avec plus de 24% des tonnages de la région. Les vaches représentent plus de la moitié de la production, devant les mâles (1/3). Les génisses ne représentent que 13% des tonnages produits. La filière viande bovine costarmoricaine totalise 2 220 emplois dont 59% à la production et 29% dans les industries de l'aval.

Accès cartes Armorstat
Principaux sites d'abattage et de transformation de bovins

 

2,5% de la SAU consacrés à la production de légumes

Il existe deux filières distinctes de légumes dans le département : la filière légumes frais sur le littoral nord et la filière légumes d'industrie au sud. Le département compte 934 exploitations légumières (RA 2010) réparties selon les modes de culture et les productions : 630 exploitations (68%) de légumes de plein champ pour le marché du frais avec comme produits leaders (chou-fleur, artichaut...), 50 serristes (5% des exploitations) qui produisent essentiellement des tomates ainsi que des fraises, et 250 exploitations (27%) de production de légumes de plein champ pour l'industrie avec comme produits leaders les petits pois, les haricots verts et l'épinard (Source : CRA Bretagne, CCI Bretagne).

Avec 9 034 ha de légumes et 1 980 ha de pommes de terre, le secteur légumier valorisait en 2015 2,5% de la SAU départementale. Les surfaces ont diminué de 18% depuis 2010, baisse plus sensible qu'au niveau régional. La filière légumes costarmoricaine totalise 2 757 emplois dont 73% à la production et 22% dans les industries de l'aval.

Accès cartes Armorstat
Principaux sites de transformation de légumes

 

> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département > Lien
> Voir aussi la rubrique "Agroalimentaire" de l'Atlas des Côtes d'Armor > Lien