Atlas des Côtes d'Armor

> Le Tertiaire

 

Mise à jour : 05/2022

Navigation Atlas des Côtes d'Armor et des EPCI Costarmoricains


 

Près des 2/3 des établissements dans le secteur tertiaire

Les Côtes d'Armor comptent 35 107 établissements tertiaires (données 2019) qui constituent pratiquement des 2/3 de l'ensemble des établissements du département (63,1%). Ceux relevant du Commerce, des Transports, de la Restauration et de l'hébergement forment la part la plus importante (35% du total), suivis par les Services marchands aux ménages (34%) et aux entreprises (31%). Les secteurs du Commerce et de la Réparation d'automobiles et de motocycles regroupent le nombre d'établissements le plus élevé (8 146 soit 23% des établissements tertiaires), loin devant les Activités pour la santé humaine (12%) et l’Hébergement et la restauration (9%).


Définition : Le secteur tertiaire recouvre un vaste champ d'activités qui s'étend du commerce à l'administration, en passant par les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et services aux particuliers, l'éducation, la santé et l'action sociale. Il est composé du tertiaire principalement marchand (commerce, transports, activités financières, services rendus aux entreprises, services rendus aux particuliers, hébergement-restauration, immobilier, information-communication) et du tertiaire principalement non-marchand (administration publique, enseignement, santé humaine, action sociale). Le périmètre du secteur tertiaire est de fait défini par complémentarité avec les activités agricoles et industrielles (secteurs primaire et secondaire).

Le secteur tertiaire costarmoricain est constitué très majoritairement de petites entreprises : 93,4% emploient moins de 10 salariés, proportion un peu moins élevée que pour l'ensemble des activités économiques (94,3%). Ce secteur compte 473 établissements de 50 salariés ou plus, dont 71 de plus de 200 salariés (0,2% seulement du total des établissements tertiaires). Les territoires des agglomérations de Saint-Brieuc et de Lannion regroupent la majorité des établissements alors que d'autres territoires en sont presque dépourvus : Kreiz-Breizh, Leff Armor Communauté. Les quatre établissements tertiaires employant 1 000 salariés et plus sont localisés à Trégueux (Intermédiations monétaires), à Saint-Brieuc (Administration générale et Activités hospitalières) et à Dinan (Activités hospitalières).

 

 

REPARTITION DES ETABLISSEMENTS TERTIAIRES
Nombre d'établissements
en 2019
Répartition (%)
Commerce, Réparation d'automobiles et de motocycles
8 146
23,2 %
Activités pour la santé humaine
4 299
12,2 %
Hébergement et restauration
3 274
9,3 %
Autres activités de services
2 949
8,4 %
Activités juridiques et comptables
2 609
7,4 %
Activités de services administratifs et de soutien
2 596
7,4 %
Enseignement
1 879
5,4 %
Activités financières et d'assurance
1 852
5,3 %
Activités immobilières
1 751
5,0 %
Art, spectacles et activités récréatives
1 367
3,9 %
Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques
1 058
3,0 %
Transport et entreposage
1 016
2,9 %
Administration publique
689
2,0 %
Hébergement médico-social et action sociale
622
1,8 %
Activités informatiques et services d'information
604
1,7 %
Edition, audiovisuel et diffusion
319
0,9 %
Recherche et développement scientifique
40
0,1 %
Télécommunications
37
0,1 %
Total
35 107
100 %

Accès cartes Armorstat
Etablissements du secteur tertiaire de 200 salariés et plus

Haut page

Forte progression du stock d'établissements tertiaires

Entre 2009 et 2019, le stock d'établissements tertiaires a connu une croissance régulière : 8 557 établissements supplémentaires, +32% (Bretagne : +43%), progression plus élevée que le nombre total d'établissements (+23%). Il en est de même dans les autres départements bretons, notamment en Ille-et-Vilaine (+57%). Le stock d'établissements costarmoricains relevant des Services marchands aux entreprises enregistre une augmentation significative (+51%), nettement supérieure à celles des Services marchands aux ménages (+36%) ou des secteurs du Commerce, des Transports, de l'Hébergement et de la restauration (+17%).

 

 

 

Haut page

Des créations tertiaires prédominantes

Au cours de l'année 2021, 5 038 établissements tertiaires ont été créés en Côtes d'Armor (15,0% des créations en Bretagne) représentant 81,2% de l'ensemble des créations d'établissements. Les Services marchands aux entreprises bénéficient du nombre de créations le plus élevé (39,6% du total), devant les secteurs du Commerce, des Transport, de l'Hébergement et de la restauration (32,8%) et, enfin, les Services marchands aux ménages (27,6%).

Depuis 2010, le département a connu une évolution très irrégulière du nombre de créations d'établissements tertiaires, cela jusqu'en 2016. Elles progressent depuis régulièrement, tendance également constatée au niveau régional et national ainsi que pour l'ensemble des établissements costarmoricains, tous secteurs d'activités confondus. Sur la période 2010-2020 le nombre de créations d'établissements tertiaires en Côtes d'Armor a progressé de 13,6%, taux nettement plus faible qu'à l'échelle régionale (+35,2%) et nationale (+45,7%). Sur cette période, le nombre de créations d'établissements dans les Services marchands aux entreprises a progressé de 31,5%, proportion nettement plus importante que dans les Services marchands aux ménages (+15%) alors que dans le même temps, le nombre de créations d'établissements a fléchi de 1,4% dans les secteurs du Commerce, des Transport, de l'Hébergement et de la restauration.

Avec 5 038 nouveaux établissements dans le secteur tertiaire en Côtes d'Armor en 2021, le nombre de créations a atteint un niveau record et a largement dépassé son niveau de 2010 : +45,1 points par rapport à l'indice base 100 2010 (Bretagne : +69,5 pts, France : +71,7 pts). En un an, le département a connu la plus forte progression des créations tertiaires : +27,7% (contre 25,3% en Bretagne et 17,9% en France métropolitaine), le nombre de créations, tous secteurs confondus, augmentant de 29,6% entre 2020 et 2021. Sur cette période, les créations dans les Services marchands aux entreprises ont fortement progressé : +42,7%, proportion nettement plus importante que dans les Services marchands aux ménages (+17%) et que dans les secteurs du Commerce, des Transport, de l'Hébergement et de la restauration (+21,7%). La forte progression des créations bénéficie à tous les territoires et concerne tous les secteurs d'activités et serait selon l'Insee, la conséquence du niveau particulièrement bas des créations pendant le premier confinement en 2020.

Haut page

166 483 emplois tertiaires en 2020, soit 72,5% de l'emploi total

Sur ce total, 92 854 emplois (Source : Insee, estimations d'emploi), soit 55,8%, concernaient le Secteur tertiaire marchand (Transport, Commerce, Activités financières, immobilières, Services aux entreprises et particuliers) et 73 629 (44,2%) le Secteur tertiaire non marchand (Education, santé et action sociale, Administrations, Associations). Bien qu’en progression régulière, la part de l'emploi tertiaire reste plus faible en Côtes d’Armor que dans les autres départements bretons (Bretagne : 76,1%). Entre 2001 et 2020, l’emploi tertiaire a progressé de +17,6% en Côtes d'Armor (+24 960 emplois), croissance nettement supérieure à celle enregistrée au niveau de l’ensemble des secteurs d'activités (+7,8%). Durant cette période, l'emploi a davantage progressé dans le Secteur tertiaire marchand (+20,3%) que dans le Secteur tertiaire non marchand (+14,3%).

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

      

 

Le secteur marchand : 53% de l'emploi salarié tertiaire

L’emploi tertiaire est constitué à 89% d'emplois salariés qui concernent principalement 4 secteurs d'activité :

  • Le Commerce et la Réparation d’automobiles et motocycles (17,3% des emplois salariés tertiaires) ;
  • Les Activités scientifiques et techniques et les Services administratifs et de soutien (14,2%) ;
  • L’Administration publique (14,6%) ;
  • L'Hébergement médico-social et social et l'action sociale sans hébergement (13,6%).

Entre 2001 et 2020, l’emploi salarié tertiaire a nettement progressé dans le secteur marchand (+11 125 emplois), en particulier dans les Activités de services administratifs et de soutien (+7 479 salariés), le Commerce et la Réparation d'automobiles (+2 397 salariés). Une augmentation est également observée, mais de moindre importance, dans les Activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques (+928), le Transports et d'entreposage (+683), les Activités informatiques et services d'information (+387), les Activités des ménages en tant qu'employeurs (+296). Pour le Secteur tertiaire non marchand, la progression est moins importante (+8 3264 emplois) du fait de la forte diminution des emplois dans l'Enseignement (-1 879) alors que l'on note, dans le même temps, une forte progression dans les secteurs de l'Hébergement médico-social et social et l'action sociale sans hébergement (+6 246) ainsi que dans l'Administration publique (+2 829).

 

Haut page

Un chiffre d’affaire de 14,6 milliards d’€ en 2021

Ce montant représente 49% du chiffre d’affaire global réalisé par l’ensemble des secteurs d'activités en Côtes d'Armor (Source : Direction Départementale des Finances Publiques). Cette part a diminué entre 2019 et 2020 alors qu'elle était à peu près stable depuis 3 ans (50%). Le Commerce et la Réparation d’automobiles arrivent largement en tête (9,7 milliards d’€), très loin devant les Activités spécialisées, scientifiques et techniques (769 millions d'€), le Transport-entreposage (748) et les Activités financières et d'assurance (743).

 


> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département > Lien