Atlas des Côtes d'Armor

> Le Tertiaire

Mise à jour : 04/2020

> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

 

Près des 2/3 des établissements dans le secteur tertiaire

Les Côtes d'Armor comptent 32 344 établissements tertiaires (données 2017) qui constituent pratiquement des 2/3 de l'ensemble des établissements du département (62%). Ceux relevant du Commerce, des Transports, de la Restauration et de l'hébergement forment la part la plus importante (37% du total), suivis par les Services marchands aux ménages (34%) et aux entreprises (29 %). Les secteurs du Commerce et de la Réparation d'automobiles et de motocycles regroupent le nombre d'établissements le plus élevé (7 758 soit 24 % des établissements tertiaires), loin devant les Activités pour la santé humaine (13 %) et l’Hébergement et la restauration (10%).

Définition : Le secteur tertiaire recouvre un vaste champ d'activités qui s'étend du commerce à l'administration, en passant par les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et services aux particuliers, l'éducation, la santé et l'action sociale. Il est composé du tertiaire principalement marchand (commerce, transports, activités financières, services rendus aux entreprises, services rendus aux particuliers, hébergement-restauration, immobilier, information-communication) et du tertiaire principalement non-marchand (administration publique, enseignement, santé humaine, action sociale). Le périmètre du secteur tertiaire est de fait défini par complémentarité avec les activités agricoles et industrielles (secteurs primaire et secondaire).

Le secteur tertiaire costarmoricain est constitué très majoritairement de petites entreprises : 93% emploient moins de 10 salariés, proportion un peu moins élevée que pour l'ensemble des activités économiques (94%). Ce secteur compte 453 établissements de 50 salariés ou plus, dont 58 de plus de 200 salariés (0,2 % seulement du total des établissements tertiaires). Les territoires des agglomérations de Saint-Brieuc et de Lannion regroupent la majorité des établissements alors que d'autres territoires en sont presque dépourvus : Kreiz-Breizh, Leff Armor Communauté. Les six établissements tertiaires employant 1 000 salariés et plus sont localisés à Lannion (Télécommunication), à Ploufragan (Intermédiations monétaires), à Saint-Brieuc (Administration générale et Activités hospitalières), à Plérin (Administration générale) et à Dinan (Activités hospitalières).

 

 

REPARTITION DES ETABLISSEMENTS TERTIAIRES
Nombre d'établissements
en 2017
Répartition (%)
Commerce, Réparation d'automobiles et de motocycles
7 758
24,0 %
Activités pour la santé humaine
4 080
12,6 %
Hébergement et restauration
3 125
9,7 %
Autres activités de services
2 570
7,9 %
Activités de services administratifs et de soutien
2 274
7,0 %
Activités juridiques et comptables
2 264
7,0 %
Enseignement
1790
5,5 %
Activités financières et d'assurance
1 732
5,4 %
Activités immobilières
1 583
4,9 %
Art, spectacles et activités récréatives
1 187
3,7 %
Transport et entreposage
943
2,9 %
Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques
838
2,6 %
Administration publique
697
2,2 %
Hébergement médico-social et action sociale
655
2,0 %
Activités informatiques et services d'information
534
1,7 %
Edition, audiovisuel et diffusion
253
0,8 %
Recherche et développement scientifique
32
0,1 %
Télécommunications
30
0,1 %
Total
32 344
100 %

Carte > Etablissements du secteur tertiaire de 200 salariés et plus 2017 Côtes d'Armor

Haut page

Forte progression du stock d'établissements tertiaires

Entre 2008 et 2017, le stock d'établissements tertiaires a connu une croissance régulière : 7 000 établissements supplémentaires, +27,1% (Bretagne : +35,8%), progression plus élevée que le nombre total d'établissements (+18%). Il en est de même dans les autres départements bretons, notamment en Ille-et-Vilaine (+46,6%). Le stock d'établissements costarmoricains relevant des Services marchands aux entreprises enregistre une augmentation significative (+41%), nettement supérieure à celles des Services marchands aux ménages (+33%) ou des secteurs du Commerce, des Transports, de l'Hébergement et de la restauration (+14%).

 

 

 

Haut page

Des créations tertiaires prédominantes

Au cours de l'année 2019, 3 802 établissements tertiaires ont été créés en Côtes d'Armor (14,8% des créations en Bretagne) représentant 80,6% de l'ensemble des créations d'établissements. Les Services marchands aux entreprises bénéficient du nombre de créations le plus élevé (35% du total), tout juste devant les secteurs du Commerce, des Transport, de l'Hébergement et de la restauration (34%) et, enfin, les Services marchands aux ménages (31%).

Depuis 2010, le département a connu une évolution très irrégulière du nombre de créations d'établissements tertiaires, cela jusqu'en 2016. Elles progressent depuis régulièrement, tendance également constatée au niveau régional et national ainsi que pour l'ensemble des établissements costarmoricains, tous secteurs d'activités confondus. Sur la période 2010-2019, le nombre de créations d'établissements tertiaires en Côtes d'Armor a progressé de 9,5%, taux nettement plus faible qu'à l'échelle régionale (+29,8%) et nationale (+40,2%). Sur cette période, le nombre de créations d'établissements dans les Services marchands aux entreprises a progressé de 25%, proportion nettement plus importante que dans les Services marchands aux ménages (+13%). Dans le même temps, le nombre de créations d'établissements a fléchi de 5% dans les secteurs du Commerce, des Transport, de l'Hébergement et de la restauration.

Haut page

162 632 emplois tertiaires en 2018, soit 72% de l'emploi total

Sur ce total (Source : Insee, estimations d'emploi), 92 335 emplois (57%) concernaient le Secteur tertiaire marchand (Transport, Commerce, Activités financières, immobilières, Services aux entreprises et particuliers) et 70 296 (43%) le Secteur tertiaire non marchand (Education, santé et action sociale, Administrations et Associations). Bien qu’en progression régulière, la part de l'emploi tertiaire reste plus faible en Côtes d’Armor que dans les autres départements bretons (Bretagne : 76,2%). Entre 2001 et 2018, l’emploi tertiaire a progressé de 16,3% en Côtes d'Armor (+22 755 emplois), croissance nettement supérieure à celle enregistrée au niveau de l’ensemble des secteurs d'activités (+6,9%). Durant cette période, l'emploi a davantage progressé dans le Secteur tertiaire marchand (+19,5%) que dans le Secteur tertiaire non marchand (+12,3%).

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

      

 

Le secteur marchand : 55% de l'emploi salarié tertiaire

L’emploi tertiaire est constitué à 89% d'emplois salariés qui concernent pricipalement 4 secteurs d'activité :

  • Le Commerce et la Réparation d’automobiles et motocycles (17,1% des emplois salariés tertiaires) ;
  • Les Activités scientifiques et techniques et les Services administratifs et de soutien (15,1%) ;
  • L’Administration publique (14,%) ;
  • L'Hébergement médico-social et social et l'action sociale sans hébergement (13,5%).

Entre 2001 et 2018, l’emploi salarié tertiaire a nettement progressé dans le secteur marchand (+12 217 emplois), notamment dans les Activités de services administratifs et de soutien (+6 929 salariés), dans le Commerce et la Réparation d'automobiles (+2 244 salariés) ainsi, dans une moindre mesure, dans les activités de Transports et d'entreposage (+910), l'Hébergement et la restauration (+792), les Activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques (+623) et les Activités informatiques et services d'information (+589). Pour le Secteur tertiaire non marchand, la progression est moins importante du fait de la forte diminution des emplois dans l'Enseignement (-2 687) alors que l'on note, dans le même temps, une forte progression dans les secteurs de l'Hébergement médico-social et social et l'action sociale sans hébergement (+5 727) ainsi que dans l'Administration publique (+2 346).

 

 

Cartes complémentaires à celles d'Armorstat obtenues à partir du site Observatoire des territoires

      

       

Haut page

Un chiffre d’affaire de près de 14 milliards d’€ en 2019

Ce montant représente près de 50% du chiffre d’affaire global réalisé par l’ensemble des secteurs d'activités en Côtes d'Armor (Source : Direction Départementale des Finances Publiques). Cette part est à peu près stable depuis 3 ans. Le Commerce et la Réparation d’automobiles arrivent largement en tête (8,9 milliards d’€), très loin devant les Activités financières (818,5 millions), les Activités spécialisées, scientifiques et techniques (779 millions) et le Transport-entreposage (723 millions).

 


> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

Haut page