Atlas des Côtes d'Armor

> L' Emploi (Estimations)

Mise à jour : 01/2020

NB : Deux sources Insee différentes (et non comparables) sont utilisées sur Armorstat : Les Estimations d'emploi (données utilisées sur cette page) et le Recensement de population (autre page de l'Atlas).

> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

 

Evolution de l'emploi au cours de la dernière décennie

Au 31/12/2018, les Côtes d’Armor comptaient 225 799 emplois (emplois estimés). Leur progression depuis 2008 (+3,2% soit 7 068 emplois supplémentaires) s'avère contrastée et nettement inférieure aux moyennes régionale (+6,5%) et nationale (+4,4%). Après une phase de croissance, et le pic atteint en 2007, l’emploi costarmoricain a connu une période de recul jusqu’en 2010. Depuis, le volume d'emplois progresse à nouveau, faiblement mais régulièrement.

 

Répartition des emplois entre grands secteurs d’activité

Le poids relatif de chacun des secteurs d’activité, selon leur volume d'emplois, a évolué au cours de la décennie 2008-2018 (Insee, Estimations d'emploi 2008-2018). Le secteur tertiaire représentait 72% de l’emploi total en 2018 contre 69,6% en 2008. En progression régulière, il reste cependant encore inférieur à la moyenne régionale (76,2%) et nationale (79,9%). L’agriculture a perdu plus de 1 000 emplois en 10 ans et sa part dans le total des emplois du secteur est passée de 7,5 à 6,8%. La caractéristique agricole des Côtes d'Armor reste pour autant très marquée par rapport aux autres échelons territoriaux (4,0% d'emplois agricoles en Bretagne, 2,3% en France métropolitaine). Les parts des secteurs de l’industrie (14,0% de l’emploi) et de la construction (7,1%) sont un peu plus élevées que celles observées en Bretagne (13,3 % et 6,5 %) et supérieures à celles constatées au niveau national (respectivement 11,8 et 6,1%). Entre 2008 et 2018 les parts de l’industrie et de la construction ont reculé respectivement de 0,6 et de 1,2 point au bénéfice de l'emploi tertiaire.

Haut page

193 868 emplois salariés (86%)

Le rythme de progression des emplois salariés sur la période 2008-2018 (+3% soit +5 577 emplois) est plus faible que celui des emplois non-salariés (+4,9%, +1 491 emplois). Ces derniers ont augmenté à un rythme plus important entre 2010 et 2013 du fait, notamment, de la création du statut d’autoentrepreneur. Cette tendance s'est cependant inversée très rapidement et l'on retrouve dès 2014 une croissance plus dynamique de l'emploi salarié (Insee, Estimations d'emploi 2008-2018). Sur la dernière période (2017-2018), les emplois non salariés progressent de nouveau à un rythme quasi équivalent à celui des emplois salariés.

haut page

Répartition des emplois salariés entre secteurs d'activité

Cinq secteurs d'activités économiques ont connu une forte progression des emplois salariés sur la période 2008-2018 : les activités scientifiques, techniques et services administratifs et de soutien (+4 918 emplois), le transport-entreposage (+1 558 emplois), la fabrication de denrées alimentaires (+1 310 emplois), l’hébergement médico-social et l’action sociale (+1 243 emplois) et l'agriculture publique (+1 119 emplois). A l’inverse, la construction, la fabrication de produits industriels, l'information et communication, le commerce et réparation d'automobiles et de cycles et l’enseignement ont perdu respectivement 2 193, 1 524, 809, 642 et 449 emplois salariés au cours de la décennie (Insee, Estimations d'emploi 2008-2018).

SECTEURS D'ACTIVITE
2008
2018
Evolution
2008-2018
(%)
Commerce, réparation automobiles et motocycles
25 393
24 751
-2,5 %
Activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien
17 014
21 932
+28,9 %
Administration publique
20 269
20 954
+3,4 %
Hébergement médico-social et social et action sociale sans hébergement
18 276
19 519
+6,8 %
Fabrication de denrées alimentaires et boissons
14 621
15 931
+9,0 %
Activités pour la santé humaine
12 774
13 504
+5,7 %
Construction
14 810
12 617
-14,8 %
Enseignement
12 247
11 798
-3,7 %
Autres activités de services
9 605
9 303
-3,1 %
Transport et entreposage
7 571
9 129
+20,6 %
Fabrication d'autres produits industriels
10 401
8 877
-14,7 %
Agriculture
5 257
6 376
+21,3 %
Hébergement et restauration
5 578
5 975
+7,1 %
Activités financières et d'assurance
4 131
4 092
-0,9 %
Information et communication
3 862
3 053
-20,9 %
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution
2 497
2 223
-11,0 %
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines
1 893
1 447
-23,6 %
Fabrication de matériels de transport
994
1 436
+44,5 %
Activités immobilières
1 098
951
-13,4 %
Total salariés
188 291
193 868
+3,0 %

 

Comparaison de la part des emplois salariés par secteur d'activité en 2018

SECTEURS D'ACTIVITE (Insee, Estimations d'emploi 2008-2018)
Côtes d'Armor
Bretagne
France
métropolitaine
Administration, enseignement, santé, action sociale
33,9 %
34,7 %
31,8 %
Commerce; réparation d'automobiles et de motocycles
12,8 %
12,8 %
12,6 %
Activités spécialisées, scientifiques & techniques, services administratifs et soutien
11,3 %
11,7 %
13,9 %
Fabrication denrées alimentaires et boissons
8,2 %
5,8 %
2,3 %
Construction
6,5 %
5,9 %
5,5 %
Autres activités de services
4,8 %
4,5 %
5,2 %
Transports et entreposage
4,7 %
5,0 %
5,6 %
Fabrication d'autres produits industriels
4,6 %
5,0 %
5,7 %
Agriculture
3,3 %
1,9 %
1,0 %
Hébergement et restauration
3,1 %
3,5 %
4,2 %
Activités financières et d'assurance
2,1 %
2,7 %
3,5 %
Information et communication
1,6 %
2,5 %
3,2 %
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution
1,1 %
1,1 %
1,5 %
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines
0,7 %
1,5 %
1,7 %
Fabrication de matériels de transport
0,7 %
0,8 %
1,4 %
Activités immobilières
0,5 %
0,7 %
1,0 %

 

> Retour navigation Atlas des Côtes d'Armor > Lien
> Voir aussi la Conjoncture économique et sociale du département et des EPCI des Côtes d'Armor > Lien

Haut page